Rey (Daisy Ridley), Poe Dameron (Oscar Isaac) et Finn (John Boyega) (© Disney / Lucasfilms)

Le scénario original de Star Wars IX aurait fuité sur Internet, et il est bien différent

Et c'est peu dire que cette version de Colin Trevorrow est à des années-lumière de celle de J. J. Abrams.

On vous prévient : c’est le bordel. Déjà parce que l’histoire est complexe, et ensuite parce qu’il est difficile de vérifier l’authenticité du document dont nous allons vous parler, même si The A. V. Club affirme, selon une source, qu’il est fiable. Robert Meyer Burnett, un cinéaste fan de la saga Star Wars, a déclaré détenir un scénario datant du 16 décembre 2016 signé Colin Trevorrow (Jurassic World) et Derek Connolly. Il s’agirait donc du scénario de la première version du neuvième Star Wars.

Pour rappel, à l’époque, Colin Trevorrow avait été recruté par Lucasfilm pour pondre la suite des Derniers Jedi de Rian Johnson. Sauf que, suite à des différends créatifs, le réalisateur quitte le bateau (ce qui rassure les fans) et J. J. Abrams est appelé à la rescousse. Ce dernier décide de tout réécrire. Autant dire qu’on ne pensait jamais jeter un œil sur le texte initialement proposé, mais c’était sans compter sur Internet. 

Publicité

Bien que Lucasfilm et Colin Trevorrow n’aient pas encore confirmé la véracité de ce script, le film décrit se dirigeait vers quelque chose dans la continuité des Derniers Jedi, avec une Rose plus présente et en duo avec Finn, une Rey avec des parents insignifiants, et une relation entre Kylo Ren et Rey allant toujours dans la même direction. Aussi, pas de Palpatine, mais un nouveau grand vilain et pas mal de fantômes.

En tout cas, les fans déçus de Star Wars, épisode IX : L’Ascension de Skywalker et qui n’ont pas aimé Star Wars, épisode VIII : Les Derniers Jedi semblent adorer ce script. Mais assez parlé. Voilà donc, si ce document est véridique, le Star Wars IX que nous aurions pu avoir à la place de L’Ascension de Skywalker tel qu’on le connaît.

Publicité

Star Wars IX : Dual of the Fates

Le générique déroulant raconte :

"L’emprise de fer du Premier Ordre s’est étendue jusqu’aux confins de la galaxie. Seules quelques planètes éparpillées demeurent inoccupées. Les actes de trahison sont passibles de peine de mort.

Déterminé à étouffer l’agitation qui ne fait que grandir, le leader suprême Kylo Ren a mis un terme à toutes les communications entre les systèmes voisins.

Dirigée par la générale Leia Organa, la résistance a organisé une mission secrète pour empêcher leur anéantissement et tracer un chemin vers la liberté…"

Le film commence sur Kuat, une planète sur laquelle Finn, Rose et BB-8 cherchent à voler un Star Destroyer rempli de vieilles armes et véhicules de l’Empire. Pendant le braquage, Finn aperçoit un stormtrooper sans casque, le reconnaît et a du mal à le tuer. À ce moment-là naît en lui un conflit sur le fait d’abattre ses anciens frères et sœurs.

Publicité

Pendant ce temps, Kylo Ren a disparu des radars du chancelier Hux. Il est en réalité reclus à Mustafar, hanté par un fantôme de Luke. Dans le temple de Vador, il trouve un hologramme enregistré par Palpatine avant de mourir, qui est adressé à Vador.

L’empereur y explique que si Luke le tue, Vador devra emmener le jeune Jedi sur le système Remnicore pour qu’il voie le maître de Palpatine, Tor Valum – c’est la première fois que ce personnage apparaît, et on sait juste qu’il a 7 000 ans (on n’arrive même pas à savoir si c’est le fameux maître, Dark Plagueis, dont il parle dans La Revanche des Sith au jeune Anakin, ou encore un autre qu’il aurait eu avant ou après Plagueis).

Pendant ce temps, Rey continue d’avoir des cauchemars liés à sa connexion avec Ren, et trouve dans les vieux bouquins de Luke l’évocation de la "force beacon", un système de communication de l’Ancienne République qui peut atteindre 50 planètes sans que le Premier Ordre ne puisse l’arrêter. Ce dernier se trouve sous un temple Jedi sur la planète occupée, Coruscant.

Publicité

Tandis que le fantôme de Luke aide Rey à devenir plus fort, Kylo confronte Hux à Coruscant avant d’affronter Tor Valum, qui décide de l’entraîner. La résistance, quant à elle, se divise en deux équipes. La première, constituée de Rey, Poe et Chewbacca, qui part à Bonadan pour finir l’entraînement de Rey et chercher à extraire Kylo de la tête de Rey. La deuxième, constituée de Rose, Finn, R2-D2 et C3-PO, active le système à Coruscant.

La première se fait pourchasser par les chevaliers de Ren, qui finissent par se battre au sabre laser avec Rey, tandis que la deuxième réussit à actionner le système. Mais, non seulement le Premier Ordre réussit à l’éteindre, mais il arrête l’équipe, avec Rose étant interrogée par Hux. Ces derniers s’échappent en partie grâce à des stormtroopers que Finn a réussi à convaincre de se rebeller.

Rey et Kylo finissent à Mortis pour se battre, avant que ce dernier ne lui révèle qu’il a tué ses parents sous les ordres de Snoke. La Jedi, accompagnée des fantômes de Luke, Yoda et Obi-Wan, essaye de sauver Ben, en vain, et ce dernier disparaît. Leia, de son côté, a ramené la résistance à Coruscant pour battre dans les airs et sur la terre le Premier Ordre (avec Chewie à bord d’un X-wing !).

Le film se finit sur Finn et Rose, qui ramènent tous les jeunes sensibles à la Force, dont le jeune garçon au balai des Derniers Jedi, sur une planète recluse pour que Rey les entraîne.

Fin.

On est loin de L’Ascension de Skywalker. Est-ce pour autant un meilleur script ? Chacun se fera un avis. Le fait est qu’il colle peut-être un peu mieux aux Derniers Jedi.

Par Arthur Cios, publié le 15/01/2020

Pour vous :