AccueilCinéma

Sans pression, Jared Leto avoue qu’il a perdu son Oscar

Publié le

par Lucille Bion

In Dallas Buyers Club, Jared Leto plays Rayon, a transgender woman who is HIV-positive and struggling with a drug habit. « I always saw Rayon as someone who wanted to live … life as a woman, not just someone who enjoyed putting on women’s clothing, » Leto says.

La statuette aurait mystérieusement disparu.

Jared Leto commence à devenir un véritable ovni. Après avoir appris l’existence du Covid-19 après tout le monde en revenant d’une retraite spirituelle de douze jours dans le désert, l’acteur et musicien vient maintenant de révéler qu’il a perdu son Oscar depuis trois ans, à l’occasion d’une interview virtuelle accordée à The Late Late Show with James Corden depuis le Nevada.

Le comédien a été distingué de cette prestigieuse récompense en 2014 pour son second rôle dans The Dallas Buyers Club. Dans ce film, Jean-Marc Vallée raconte le parcours du combattant d’un séropositif incarné par Matthew McConaughey, qui donne la réplique à Jared Leto en travesti méconnaissable. Ces deux performances incroyables avaient conquis le public et Jared Leto a enchaîné les grosses productions, de Suicide Squad (et sa prestation moquée du Joker) et Blade Runner 2049. Mais depuis qu’il a déménagé à Los Angeles, Jared Leto avoue ne plus retrouver son prix :

"J’ai découvert que mon Oscar a disparu depuis trois ans. Je n’étais pas au courant, je pense que personne ne voulait me le dire. Il pourrait être quelque part dans le coin, mais tout le monde a cherché de partout. Et puis ce n’est pas quelque chose qu’on met accidentellement dans la poubelle."

Le comédien et membre du groupe 30 Seconds to Mars "espère qu’il est entre de bonnes mains, où qu’il soit" avant d’ajouter, sans pression, qu’on "ne l’a pas vu depuis un bon petit moment". Lors de l’entretien, Jared Leto raconte une anecdote sur le jour où il a reçu cette grande distinction, qui achève de le faire passer pour quelqu’un de peu soigneux avec ses affaires :

"Histoire vraie mais j’ai laissé certaines personnes avec qui je travaille prendre une photo avec l’Oscar et quand je le portais dans les escaliers, BOUM, je l’ai tapé contre la balustrade et j’ai mis une petite entaille à l’arrière."

Alors oui, peut-être que cet Oscar est désormais entre de meilleures mains. 

À voir aussi sur konbini :