AccueilCinéma

Sans blockbusters, le box-office français est à la peine

Publié le

par Louis Lepron

À Paris, la baisse dépasse 73 %.

Repassant sous le million d’entrées hebdomadaires, les cinémas français ont enregistré une baisse de fréquentation de 79 % fin juillet, trois fois moins que la moyenne d’avant la crise sanitaire, selon CBO Box-office mercredi.

En l’absence notamment de blockbusters américains dont les sorties ont été reportées, 963 799 entrées ont été enregistrées du 22 au 28 juillet. À Paris, la baisse dépasse 73 %.

Scooby!, un film d’animation familial, a pris la tête du classement hebdomadaire avec 136 617 fauteuils devant 605 écrans, cumulant 480 000 entrées en trois semaines. Avec Michaël Youn, Divorce Club, une comédie française avec Arnaud Ducret et François-Xavier Demaison, perd une place et se retrouve en deuxième position avec un peu moins de 129 000 spectateurs.

Tout simplement noir, comédie co-réalisée par Jean-Pascal Zadi et John Wax, où apparaissent une brochette de personnalités dans leur propre rôle, des chanteurs JoeyStarr et Soprano à l’acteur Omar Sy, conserve la troisième place avec 114 515 entrées, franchissant le cap des 520 000 spectateurs en trois semaines. Sur la quatrième marche du podium, Été 85 de François Ozon a attiré quelque 77 000 spectateurs devant 538 écrans en deuxième semaine.

Film franco-belge de Solange Cicurel sur la crise d’adolescence, Adorables, avec Elsa Zylberstein a réuni près de 70 000 entrées en première semaine.

  1. Scooby! : 136 617 entrées (cumul depuis deux semaines : 480 224) - copies : 605
  2. Divorce Club : 128 698 entrées (cumul deuxième semaine : 371 367) - copies : 600
  3. Tout simplement noir : 114 515 entrées (cumul troisième semaine : 522 204) - copies : 743
  4. Été 85 : 76 791 entrées (cumul deuxième semaine : 214 475) - copies : 538
  5. Adorables : 69 567 entrées (nouveauté) - copies : 505

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :