Sam Raimi prépare un nouveau film Evil Dead

Et il veut faire revenir Bruce Campbell, l'acteur principal des premiers films cultes de la saga.

Le réalisateur américain Sam Raimi s’est exprimé dans un questions/réponses sur Reddit alors qu’il faisait la promotion du film The Grudge, sorti en 2019, dont il est coproducteur. Cette rencontre virtuelle avec les fans l’a forcément amené à évoquer l’avenir de sa saga culte : Evil Dead, dont le premier volet est sorti en 1981, suivi de deux suites, d’un reboot et d’une série.

Sam Raimi a annoncé qu’un jeune réalisateur travaillait actuellement sur l’écriture et la réalisation d’un nouvel Evil Dead, supervisé par l’équipe originelle : Bruce Campbell (Ash Williams, l’acteur principal), Robert Tapert (le producteur) et lui-même. Campbell et Raimi ont confirmé qu’il ne s’agissait pas d’une suite du reboot sorti en 2013 et réalisé par Fede Álvarez.

Publicité

En effet, ce nouvel opus de la série devrait plutôt faire suite à la série Ash vs. Evil Dead, sortie en 2015, qui peut être considérée comme le quatrième épisode de la saga. La série a été annulée par Starz en avril 2018 après trois saisons réussies. Bruce Campbell annonçait alors en avoir fini avec son personnage d’Ash Williams, au grand dam des fans.

Pourtant, concernant un potentiel nouveau volet, le réalisateur Sam Raimi dit en avoir beaucoup envie, mais il faudrait absolument que Bruce Campbell en soit le personnage principal. Problème : la retraite proclamée de l’acteur après l’arrêt de la série. Néanmoins, Sam semble confiant. Il pourrait peut-être le faire changer d’avis pour offrir une belle fin à son personnage.

Cette reprise de la saga est une merveilleuse nouvelle alors qu’on approche doucement l’anniversaire des 40 ans du premier film, sorti en 1981 aux États-Unis. Evil Dead fut précurseur sur bien des points dans le cinéma d’horreur : une autre lecture du mythe zombie, un sens de l’indépendance totale, un nouveau traitement gore et un humour noir constant.

Publicité

Par Aurélien Chapuis, publié le 06/01/2020

Pour vous :