AccueilCinéma

Ryan Reynolds vient de lancer son service de streaming et il est... spécial

Publié le

par Louis Lepron

Netflix, Disney+, Amazon : prenez garde.

Netflix, Disney+, Amazon Prime : les plus grandes plateformes de streaming au monde ont du souci à se faire. Car ce week-end, sur son compte Twitter, Ryan Reynolds a lancé son propre service.

"Toutes les entreprises high-tech ont besoin d’un service de streaming… Je vous présente donc Mint Mobile+, le service de streaming le plus abordable au monde."

La particularité de ce "Mint Mobile+" face à ses concurrents ? Son catalogue de films… qui n’en contient qu’un seul, à savoir Foolproof, un film canadien de William Phillips datant de 2003 jamais sorti en France avec, forcément, Ryan Reynolds en tête d’affiche. Il raconte l’histoire de Leo (David Suchet), un gangster qui fait chanter Kevin (Ryan Reynolds), Sam (Kristin Booth) et Rob (Joris Jarsky) pour qu’ils accomplissent un casse de plusieurs millions de dollars.

(Capture d’écran du site de Mint Mobile +)

80 minutes d’images (oubliables) qui incarnent une certaine idée de la carrière de l’acteur canadien avant qu’il ne trouve son chemin à Hollywood – à travers son rôle, en 2005, dans l’horrifique (dans tous les sens du terme) Amityville. Quatre ans plus tard, il jouera dans le fameux X-Men Origins: Wolverine (2009) et percera progressivement au sein de l’industrie.

Désormais, on connaît surtout Ryan Reynolds pour se moquer allègrement de certains de ses rôles depuis sa participation à Deadpool, personnage de comics connu notamment pour briser le quatrième mur. Green Lantern en a fait les frais.

Pas étonnant donc que le comédien sorte un service de streaming dédié exclusivement à un mauvais film des années 2000 qui apparaît dans toutes les catégories possibles de Mint Mobile+, de "King of Originals" à "Top 10 in US". Derrière ce lancement d’une plateforme ne proposant qu’un seul film, une opération de communication pour l’entreprise de téléphonie Mint Mobile, dans laquelle Ryan Reynolds a des parts.

(Capture d’écran du film Mint Mobile+)

À voir aussi sur konbini :