© Qwerty Films/© Columbia Pictures

Le Royaume-Uni interdit les films avec des scènes de viol aux moins de 15 ans

Le Royaume-Uni durcit les règles d’interdictions des films à un public averti. Les scènes de violences seront désormais interdites aux jeunes adolescents. Explications.

© Qwerty Films/© Columbia Pictures

Le British Board of Film Classification (BBFC), l’organisme responsable d’évaluer la classification des films, de la télévision et des jeux vidéo au Royaume-Uni a annoncé un changement majeur dans sa politique de catégorisation, rapporte IndieWire.

En effet, le BBFC a décidé de sévir davantage sur les films comprenant des scènes de violences et de viols qui seront désormais interdits aux moins de 15 ans. Craig Lapper, responsable de la conformité, explique que ces changements résultent de l’observation du changement de l’opinion publique sur les cinq dernières années :

"Il résulte des données collectées auprès du public lors de notre sondage que la majorité pense qu’il n’y a pas de place pour la représentation de la violence sexuelle dans les films à destination des jeunes jusqu’à 12 ans. Il en ressort également une inquiétude grandissante concernant l’omniprésence de la violence sexuelle. Bien que nous appliquions des règles très strictes concernant cette violence, il y a une demande du public pour plus de précautions encore."

Les nouvelles règles de l’organisme précisent également que dans les films interdits aux moins de 15 ans, les scènes de violences ne doivent pas être "prolongées et détaillées".

Publicité

Le Guardian précise ainsi qu’un film comme Wind River avec Elizabeth Olsen en agent du FBI, ne passerait plus entre les mailles du filet si l’on se remémore la scène de viol plutôt insupportable. De même, The Duchess avec Keira Knightley pourrait donc désormais poser problème. Interdit aux moins de 12 ans en 2008, lors de sa sortie, le film de costumes pourrait être interdit aux moins de 15 ans en raison d’une scène de viol. Un dernier exemple ? Le film d’animation Sausage Party avec sa fameuse scène d’orgie pourrait carrément voir son montage coupé ou le film pourrait être interdit aux moins de 18 ans.

Les scénarios réalistes posent problème aux parents

Finalement, selon le sondage, les parents semblent plus préoccupés par les scénarios réalistes que les films d’action ou de science-fiction explique la BBC. Des James Bond ou des Jason Bourne gêneraient ainsi moins le public.

Craig Lapper a expliqué à BBC News que la suggestion de scène de violence était beaucoup plus tolérable :

Publicité

"Il suffit qu’un enfant de 12 ans sache qu’un viol a eu lieu et vous n’êtes pas obligé de le voir, peu importe à quel point elle est filmée avec discrétion."

Enfin, les parents sont globalement très inquiets par la prédominance du sexe dans la société. La BBFC va désormais travailler avec les plateformes de streaming pour mieux comprendre les demandes du public afin de rendre plus cohérentes les mesures d’interdictions qui peuvent varier selon notre consommation, à savoir au cinéma ou chez soi devant un DVD ou une plateforme.

Par Lucille Bion, publié le 17/01/2019

Pour vous :