© Venice Film Festival

Trailer : 5 ans après Gravity, Alfonso Cuarón revient avec Roma

Le réalisateur oscarisé Alfonso Cuarón revient avec un drame en espagnol situé dans le Mexique des années 1970.

© Venice Film Festival

En 2014, Alfonso Cuarón et son équipe remportaient sept Oscars pour le drame spatial Gravity. Quatre ans plus tard, le directeur mexicain présentera Roma, un film beaucoup plus introspectif et personnel au Festival de Venise se tenant du 29 août au 8 septembre prochains.

Publicité

Le titre du long-métrage se réfère au quartier de la ville de Mexico où le directeur passa son enfance dans les années 1970. Situé à cette période, le film évoque notamment les tensions secouant le Mexique de l’époque et El Halconazo, un massacre qui coûta la vie à 42 étudiants qui manifestaient contre le gouvernement le 10 juin 1971. Tourné en espagnol, Roma met en scène la vie d’une famille mexicaine moyenne. La mère vient de se séparer de son mari. Cleo, aide ménagère, et sa collègue Adela vont ensemble construire une amitié dans un monde où les hiérarchies sociales sont rigides et le racisme omniprésent.

Bien entendu, vous n’apprendrez pas tout ça grâce à la bande-annonce publiée hier. La vidéo énigmatique postée par le directeur sur Twitter montre de l’eau savonneuse sur un sol carrelé. De quoi nourrir le suspense :

Publicité

Dans une interview exclusive avec le site américain IndieWire, Cuarón a déclaré :

"Quatre-vingt-dix pour cent des scènes représentées dans le film sont des scènes sorties de ma mémoire. Parfois directement, parfois un peu plus obliquement. Il s’agit d’un moment qui m’a façonné, mais aussi d’un moment qui a façonné un pays. Ce fut le début d’une longue transition au Mexique."

Le cinéaste est retourné dans son pays natal pour le tournage, une première pour lui depuis Y Tu Mamá También, il y a près de 18 ans. Cuarón a alors dû confronter ses souvenirs à la réalité actuelle du Mexique. Il voulait à tout prix filmer chaque scène sur les lieux où s’étaient déroulés les évènements décrits dans l’histoire. Il a dû reconstruire des répliques exactes des endroits choisis. "J’imaginais une scène, et je visitais cet endroit et il était complètement transformé", a-t-il dit.

Publicité

Le film s’est finalement associé à Netflix pour la distribution, ce qui a été une décision controversée. D’après Cuarón, il était difficile de distribuer un drame espagnol en noir et blanc uniquement en salles de cinéma. D’un autre côté, le film est tourné en grand format et peut être mieux apprécié sur grand écran. C’est pour cela que le réalisateur s’est assuré que le film sera visible à la fois sur grand écran mais aussi sur la plateforme. Roma sortira en salles et sur Netflix plus tard cette année.

Déjà en 2017, alors que le film était en phase de post-production, le réalisateur avait confié à Allociné : "C’est mon premier film mexicain depuis Y tu mamá también. Je suis très heureux, je pense que c’est un film dont je vais être fier."

Par clara hernanz, publié le 26/07/2018

Pour vous :