AccueilCinéma

Selon les fans, Rogue One vient de dévoiler le premier couple gay de l'univers Star Wars

Publié le

par Kate Lismore

Rogue One: A Star Wars Story..L to R: Baze Malbus (Jiang Wen) and Chirrut Imwe (Donnie Yen)..Ph: Jonathan Olley..©Lucasfilm LFL 2016.

L'idée a d'abord été formulée par un journaliste de Vulture, et les fans semblent d'accord.

Donnie Yen et Jiang Wen formeraient-ils le premier couple gay de <em>Star Wars</em> ? (© Lucasfilm/ Disney)

Depuis sa sortie, le 16 décembre dernier, Rogue One : A Star Wars Story a déjà engrangé plus de 290 millions de dollars au box-office à travers le monde. Selon les fans qui viennent de voir le film, Disney aurait peut-être créé le premier couple gay de l'univers Star Wars. En effet, après avoir découvert sur grand écran le casting le plus diversifié que Star Wars ait connu jusqu'ici, les fans ont porté leur attention sur deux rebelles en particulier, Chirrut Imwe et Baze Malbus, qui semblaient se comporter comme un vieux couple marié.

Interprété par les acteurs Donnie Yen et Jiang Wen, ce potentiel couple LGBT a été remarqué par le journaliste de Vulture Kyle Buchanan, qui suggère que leur relation pourrait être bien plus qu'une simple bromance comme celle partagée par Finn et Poe dans Le Réveil de la Force. Selon lui, il y a une signification particulière à leurs échanges de regards et à cette réplique : "Je n'ai pas besoin de chance, je t'ai toi."

Cela pourrait-il compenser l'amour manqué entre Poe et Finn ? (© Disney/Lucasfilm)

Si le réalisateur Gareth Edwards n'a pas officiellement confirmé que les deux hommes étaient bien en couple, il a cependant déclaré à Yahoo! Movies "Cela ne me dérange pas que les gens s'imaginent des choses [sur la relation entre Chirrut et Baze]. Je pense que c'est positif. Et qui sait ? Vous devriez leur demander."

Il est cependant dommage que malgré les promesses répétées de J.J. Abrams d'inclure des personnages de la communauté LGBT dans les futurs Star Wars, il nous faudra attendre encore un peu avant d'y voir un personnage ouvertement gay et fier – et ce malgré le fait que la science-fiction soit un genre où la sexualité est un sujet bien moins controversé.

Traduit de l'anglais par Fanny Stassar

À voir aussi sur konbini :