Rocket Raccoon sera au premier plan dans Les Gardiens de la Galaxie 3

Le fidèle raton laveur, son manque d'affection et l'origine de ses cicatrices seront au centre de l'histoire.

Aux prémices de Disney+, Marvel annonçait fièrement le développement de séries pour enrichir la plateforme. À l’époque, des bruits de couloirs laissaient entendre que Groot et Rocket Raccoon pourraient voler la vedette aux Gardiens de la Galaxie dans leur propre série. Si deux ans plus tard, Disney+ est lancé, ce projet n’a toujours pas été officialisé. 

En revanche, la franchise a connu de nombreux rebondissements, entre le départ puis le retour de James Gunn, remercié à la suite d’une série de tweets sexistes publiés entre 2008 et 2011. Si le troisième volet des Gardiens de la Galaxie a pris du retard à cause du cas James Gunn et sortira dans un futur plus ou moins proche, le cinéaste profite du confinement pour teaser le projet sur son compte Twitter. 

Publicité

Sous le hashtag #QuarantineWatchParty lancé par Comicbook.com, le réalisateur répond aux questions de ses fans, et notamment sur les interrogations concernant la suite de l’aventure. À travers cet interrogatoire virtuel, les internautes ont voulu connaître le sort de Rocket, le raton laveur attachant qui ne laisse personne indifférent. 

James Gunn leur a assuré qu’il ferait partie des personnages les plus importants dans ce nouveau récit : 

"Je vais juste dire que Rocket représente une grosse partie de ce qui va se passer dans le futur — et qu’une bonne partie de ces trucs (comme les cicatrices que l’on voit sur son dos) seront expliqués dans le cadre de ce que j’ai prévu pour Rocket depuis toujours."

Publicité

Dans un autre tweet, le cinéaste explique que, plus largement, la solitude et le manque d’affection de Rocket est clairement le centre de la franchise, à ses yeux. Impossible de ne pas penser à sa confession en 2019, révélant que ce personnage poilu avait en fait été inspiré par… lui-même :

Publicité

"Vous me demandiez ce qui avait été le plus triste quand je pensais avoir perdu 'Les Gardiens de la Galaxie'. Tout le monde chez Marvel vous le dira, c’est quand j’ai cru que j’avais perdu cette relation très étrange et très forte avec Rocket. Rocket, c’est moi, vraiment, même si ça sonne narcissique. Et Groot, c’est comme mon chien.

Je l’aime, mais d’une façon totalement différente. Je me sens proche de Rocket, j’ai de la compassion pour lui et je sentais que son histoire n’était pas complète. Son arc a démarré dans le premier film, s’est poursuivi dans la suite et encore dans Infinity War et Endgame, et j’espérais vraiment finir cette histoire dans Les Gardiens de la Galaxie 3".

Par Lucille Bion, publié le 08/04/2020