AccueilCinéma

Robbery, un court-métrage absurde sur une junkie foirant un braquage

Publié le

par Lucille Bion

( © Vimeo )

Présenté à Sundance, ce court-métrage délirant nous montre une junkie tentant de cambrioler un supermarché. Un désastre !

D'un côté, il y a les gangsters qui en jettent – comme Al Capone –, les adeptes du crime parfait. De l'autre, les minables, représentés ici par Rae Gray. Dans Robbery, le réalisateur Jim Cummings filme une jeune fille, complètement défoncée, s'apprêtant à braquer un petit commerce.

Mais, en minishort et débardeur, la junkie à l'iPhone rose orné de diams, n'est pas des plus discrètes. Mal préparée, elle sort à peine de sa voiture que son arme tombe au beau milieu du parking du supermarché. Elle se fait ensuite intimider par un commerçant qui dégaine un flingue plus gros que son minuscule pistolet. S'ensuit une série de mésaventures amusantes qui poussent la pitoyable voleuse à se jeter directement dans la gueule du loup, c'est-à-dire celle de la police, prête à la cueillir à la sortie du magasin.

Le plus drôle reste sûrement la prestation de l'actrice et son débit de parole absurde, faisant penser à la fois au Loup de Wall Street et à Hunger Games. Elle passe par toutes les émotions, du rire aux larmes, et même par la foncedale.

Présenté à Sundance, Robbery est en fait l'un des épisodes phares du site Fullscreen, issu de sa série Minutes Collection.

À voir aussi sur konbini :