RIP Jeanne Moreau, icône insoumise de la Nouvelle Vague

Le cinéma français est en deuil. Actrice iconique de la Nouvelle Vague et muse de François Truffaut, Jeanne Moreau s’est éteinte à 89 ans.

Jeanne Moreau dans La Mariée était en noir. (© Les Artistes associés)

Le cinéma français a perdu une légende. Jeanne Moreau s’est éteinte ce matin, lundi 31 juillet, à l’âge de 89 ans. L’actrice de la Nouvelle Vague a été retrouvée sans vie par sa femme de ménage dans son domicile parisien, rapporte l’AFP.

Publicité

Son nom est peu connu de la nouvelle génération. Pourtant, elle a traversé plus de six décennies de cinéma. Surtout connue pour son rôle dans Jules et Jim, la douce star de l’âge d’or du cinéma français a influencé le regard du septième art sur les héroïnes modernes : la vraie mariée du Kill Bill de Quentin Tarantino, c’est la terrible Julie Kohler de François Truffaut, habitée par la vengeance dans La Mariée était en noir.

François Truffaut (avec qui elle a eu une liaison) a fait d’elle sa femme fatale (Les Quatre cents coups, La Mariée était en noir, Jules et Jim…). Si elle était son actrice fétiche, Jeanne Moreau a su se faire repérer par d’autres pointures : Jean-Luc Godard (Une femme est une femme), Jacques Demy (La Baie des Anges), Orson Welles (Le Procès, Falstaff), Jospeh Losey (Eva), André Téchiné (Souvenirs d’en France), Marguerite Duras (Nathalie Granger), Bertrand Blier (Les Valseuses) ou Luis Buñuel (Journal d’une femme de chambre)… Tous ces grands noms ont élevé la comédienne au rang d’icône.

Parallèlement, l'artiste décide à la fin des années 1970 de passer derrière la caméra pour deux romances poignantes, Lumière (1976) et L’Adolescente (1979). En plus de ses trois César et de son Oscar d’honneur, Jeanne Moreau – femme passionnée, insoumise, libre et indépendante – a également su se distinguer pour ses talents de chanteuse :

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 31/07/2017

Pour vous :