Une rétrospective Jim Jarmusch pour découvrir ses premiers films

Après The Dead Don't Die, immersion dans les premiers films de Jim Jarmusch, de Dead Man à Stranger than Paradise.

Publicité

FA-Rétrospective Jim Jarmusch from Les Acacias on Vimeo.

Les distributeurs français Les Acacias et Le Pacte ont eu la bonne idée de ressortir les six premiers films de Jim Jarmusch en version restaurée. Du 3 au 9 juillet, vous pourrez ainsi découvrir les prémices de l’œuvre de l’artiste américain dans certaines salles de cinéma parisiennes.

Si son dernier film, programmé en ouverture de la compétition du Festival de Cannes, s’offrait un casting prestigieux et une presse moins clémente, ses débuts en tant que cinéaste prétendaient à donner une vision très arty du monde en s’intéressant souvent à des marginaux.

Publicité

S’il semble maintenant faire équipe avec Adam Driver (Paterson, The Dead Don’t Die), le cinéaste a d’abord été très fidèle à John Lurie (Permanent Vacation, Stranger than Paradise, Down by Law), qui sera même compositeur pour Mystery Train. Dans un noir et blanc époustouflant, Jim Jarmusch a aussi dirigé Johnny Depp et Iggy Pop dans un western revisité, Dead Man.

Indiens, voleurs, vagabonds… Laissez donc la coqueluche du cinéma indépendant américain, récompensé d’une Caméra d’or pour Stranger than Paradise, vous éblouir de son talent:

Permanent Vacation

Publicité

Stranger than Paradise

Down by Law

Mystery Train

Publicité

Night on Earth

Dead Man

Par Lucille Bion, publié le 02/07/2019

Copié

Pour vous :