Reporté, le Festival de Cannes cherche toujours des films

Le Festival de Cannes tente de garder le cap et propose un prolongement des inscriptions des films et des accréditations.

À cause de l’épidémie due au coronavirus, l’industrie du cinéma a dû avorter de nombreux projets. Parmi eux ? Le Festival de Cannes. La 73e édition, qui devait se dérouler du 12 au 23 mai 2020, semble avoir une destinée incertaine, selon les organisateurs. Le 19 mars dernier, ils ont annoncé qu’ils envisageaient éventuellement un report du rendez-vous annuel à fin juin, voire juillet. Une grande première pour l’institution.

Si les équipes de l’organisation sont toujours mobilisées pour travailler, les décisions concernant l’avenir de la Croisette dépendent de l’évolution de la crise sanitaire mondiale. Pour rappel, Cannes est le plus grand rassemblement mondial pour le cinéma, avec 450 journalistes et 40 000 professionnels issus des quatre coins du globe qui se rassemblent pour l’occasion, selon les estimations de France Info en 2019.

Publicité

Dans le flou total, le Festival a dévoilé un communiqué le 26 mars pour répondre aux questions du public et des festivaliers, inquiets de ne pas pouvoir assister à cet évènement mondial : "N’hésitez pas à nous solliciter par mail ou via les réseaux, afin que nous mettions en commun des éléments d’information susceptibles de servir à tous."

Au total, le communiqué recense à ce jour neuf questions allant de : "N’est-ce pas illusoire de penser que le festival puisse avoir lieu en 2020 ?" à : "N’avez-vous pas tardé à annoncer votre décision ?", en passant par : "Les accréditations restent-elles ouvertes et sur quelles dates ?"

Des prolongations nécessaires

À travers ces diverses réflexions, on apprend que la sélection très attendue du 16 avril, censée annoncer les films en compétition officielle, ne sera pas maintenue. Si le report a bien lieu, elle sera décalée à une date ultérieure. On apprend également que les accréditations et "les différentes dates des étapes d’inscription sont prolongées pour un délai d’un mois et demi", tandis que l’inscription des films est prolongée d’un mois pour l’instant, en attendant que "la nouvelle date butoir soit précisée ultérieurement, sans doute jusqu’à fin mai".

Publicité

Les 18-28 ans qui ont été sélectionnés pour le pass 3 jours du Festival de Cannes, qui permet de découvrir tous les films en compétition, pourront conserver leurs accréditations. De nouvelles dates des sessions seront communiquées automatiquement "avec les nouvelles dates et les personnes déjà accréditées devront simplement confirmer leur inscription sur ces nouvelles dates", rassure le communiqué.

Face à ces changements d’emploi du temps, l’équipe du Festival de Cannes explique qu’elle poursuit ses consultations nationales et internationales avec tous les acteurs du secteur "pour étudier toutes les pistes permettant un report plutôt qu’une annulation pure et simple". Si les équipes mobilisées tentent de garder le cap, le festival ajoute qu’il n’est pas le seul décisionnaire :

"In fine, ce sont les instances publiques (ministère de la Santé, ministère de l’Intérieur, Préfecture des Alpes-Maritimes, Mairie de Cannes) qui donneront le feu vert, comme elles nous ont autorisées à annoncer un possible report."

Publicité

Affaire à suivre, donc.

Par Lucille Bion, publié le 27/03/2020