AccueilCinéma

Un remake d'Ace Ventura pourrait voir le jour

Publié le

par Louis Lepron

En difficulté, les studios Morgan Creek entendent réaliser un remake de Ace Ventura et de L'Exorciste

Oui vous avez bien lu, là, en titre. Vous avez même été effrayé lorsque vous avez compris que les termes "Ace Ventura" étaient accolés au diabolique "remake", le mot dont Hollywood use pour affirmer sa "créativité" depuis une bonne dizaine d'années. Gardons notre sang-froid.

Dans un article publié la semaine dernière, le site Deadline annonce la nouvelle. Le studio Morgan Creek Productions, à qui l'on doit notamment Robin des bois, prince des voleurs (1991), a récemment été obligé, pour cause de déroute financière, de vendre son catalogue de films au plus offrant. Mais pas tous ses titres. Il en a gardé trois, et pas des moindres : L'Exorciste (et toute sa progéniture ciné : L'exorciste III, L'exorciste - au commencement et Dominion), Ace VenturaYoung Guns, un western qui avait eu son petit succès en 1988, ou encore Les Indians. Et Morgan Creek a eu une idée : préparer des reboot/remake de ces titres.

Si l'on oublie Young Guns et Les Indians, parlons de L'Exorciste. Dans les années à venir, on aurait droit, à nouveau, à une adaptation du roman de William Peter Blatty publié en 1971. Mais cette fois-ci, pas de William Friedkin à l'horizon, juste une démarche marketing destinée à entrer sur un marché de l'horreur déjà bien bouché et sans plus beaucoup de créativité. Rien qu'en 2015, les suites et remake ont été légion : le Poltergeist de Tobe Hooper a été remanié, Insidious en est à son troisième, Sinister 2, et ne parlons plus de Paranormal Activity.

Dans cet ordre idée, Morgan Creek entend aussi toucher à un monument de la comédie américaine, Ace Ventura. Le film qui a révélé le talent de Jim Carrey aux yeux du monde, pourrait ainsi avoir son remake. Et une question de se poser : qui pour remplacer l'acteur canadien ? Personne. Qui pour pouvoir refaire une scène avec un footballeur américain dans un asile qui se croit sur un terrain ? Personne non plus.

À voir aussi sur konbini :