( © Cinema Entertainment Enterprise)

Rage, un classique de Cronenberg, va avoir droit à son remake

Quarante ans après sa sortie, Rage, le classique de David Cronenberg va faire l’objet d’un remake. Le projet est porté par deux mystérieuses réalisatrices, qui seront forcément attendues au tournant.

 © Cinema Entertainment Enterprise

Si les jumelles Jen et Sylvia Soska sont restées assez discrètes ces dernières années, elles vont faire parler d’elles en s’attaquant au remake de Rabid, ou Rage en français. Film d’horreur, le quatrième long-métrage de David Cronenberg, réalisé en 1977, avait pour tête d’affiche Marilyn Chambers, une célèbre actrice porno des années 1970.

Publicité

Le site Bloody Disgusting annonce que les producteurs Michael Walker, Paul Lalonde et John Vidette vont soutenir ce film d’horreur, dont le tournage débutera en 2018. Pour le moment, le casting n’a pas encore été annoncé.

Une chose est sûre : si les sœurs Soska ont déjà conquis le cœur des amateurs de slashers avec leur American Mary ou encore Dead Hooker in a Trunk, elles seront attendues au tournant par tous les cinéphiles. Mais leur motivation semble indéniable, comme elles le racontaient au Hollywood Reporter, il y a déjà quelques mois :

"C’est un immense honneur de réinventer Rage. Dix ans après avoir commencé sa carrière, David Cronenberg réinventa La Mouche, et ce fut sans doute son plus grand succès. Aujourd’hui, alors que cela fait dix ans que nous travaillons comme réalisatrices, nous reprenons ce classique de 1977."

Publicité

Pour ceux qui ne connaissent que les œuvres récentes de David Cronenberg comme A History of Violence, Les Promesses de l’ombre ou encore Cosmopolis, le cinéaste était beaucoup plus trash à ses débuts. Rage raconte l’histoire d’une femme qui, à la suite d’un grave accident de moto, est soignée par un chirurgien esthétique en quête de nouvelles expérimentations médicales. Lorsqu’elle sort du coma, Rose découvre ainsi que son organisme ne tolère plus que le sang comme alimentation.

Une histoire démente interdite aux mineurs à sa sortie et, aujourd’hui encore, aux moins de 16 ans :

Publicité

Par Lucille Bion, publié le 06/11/2017

Pour vous :