AccueilCinéma

Rabbi Jacob va avoir droit à une suite

Publié le

par Louis Lepron

"Je voyage toujours sans papiers et d’ailleurs je n’ai ni permis de conduire, ni carte grise, ni vignettes, ni assurances ! Arrêtez-moi !"

Louis de Funès, incarnation géniale de Rabbi Jacob, aka Victor Pivert, chef d'entreprise raciste.

Il fait partie de cette banque de films qui, pendant la période de Noël, sont inlassablement choisis pour passer sur les grandes chaînes de télé. Il fait partie de ces films qui racontent, avec humour, la France des années 1970, coincée entre les Trente Glorieuses et le début d'une période économique et sociale sombre. Avec son personnage principal de Victor Pivert, transformé en rabbin improvisé, il fait partie de ces films qui racontent le racisme en France. Enfin, il fait évidemment partie des plus grands succès de Louis de Funès. Ce film, c'est Les Aventures de Rabbi Jacob, évidemment.

Plus de quarante ans après sa sortie en salles – en 1973, il avait réalisé près de 7,3 millions d'entrées –, une suite serait envisagée selon Allociné. Derrière cette folle idée de donner un deuxième volet à un objet ciné français aussi intouchable, on retrouve la cinéaste Danièle Thompson. Scénariste du premier film avec son père Gérard Oury, elle est en charge, avec Jul (le nouveau scénariste de la bande dessinée Lucky Luke, pas le rappeur), du projet.

Le pitch, le voilà :

"Quarante ans après, tout a changé : que s'est-il passé ? Que sont devenus les enfants et les petits-enfants de Victor Pivert, de Slimane et de Salomon ? Dans une France qui a perdu son insouciance n'aurait-on vraiment plus le cœur à rire ensemble d'un industriel raciste déguisé en rabbin pour sauver un arabe ?"

Le nom du projet de ce nouveau film ? "Rabbi Jacqueline". Oui, vous avez bien lu. "Rabbi Jacqueline" sera donc la grande remplaçante de Rabbi Jacob. Et les producteurs de Haut et Court et G Films, de préciser à ce propos : "Inutile de chercher qui serait le nouveau Louis de Funès... Dans la France du XXIe siècle, ce ne peut être qu’une femme !"

Les producteurs indiquent aussi que l'envie de réaliser cette suite est partie d'une "envie pressante" de "revoir un tel portrait de la France". Et de conclure : "Les auteurs ont voulu partir sur les traces des descendants de Rabbi Jacob et imaginer une suite à ce monument de la culture populaire et joyeuse."

Si aucun nom de réalisateur ou d'acteur(s) n'a encore été révélé, le film a déjà une période de sortie : Noël 2018. Les suites des comédies populaires (La Vérité si je mens, Les Bronzés, Taxi) ont un bel avenir en France. Pas sûr que la créativité et l'authenticité soit au rendez-vous.

Pour patienter comme il faut, place à la fameuse danse de Rabbi Jacob :

À voir aussi sur konbini :