Christian Bale, Oscar Isaac et Charlotte Le Bon forment un triangle amoureux dans The Promise

The Promise confronte un triangle amoureux, composé de Charlotte Le Bon, Christian Bale et Oscar Isaac, à la chute de l'Empire ottoman en 1922. 

Le réalisateur irlandais Terry George, qui s'est fait connaître en 2004 avec Hotel Rwanda, prétexte, pour son sixième long métrage, la mise en scène d'un triangle amoureux pour évoquer le génocide arménien, concomitant à la chute de l'Empire ottoman, de 1915 à 1922. S'emparant à nouveau d'un sujet historique poignant, le réalisateur a fait appel à un casting très expérimenté et multiculturel. The Promise réunira donc la Canadienne Charlotte Le Bon, l'Anglais Christian Bale et l'Américain, d'origine guatémaltèque, Oscar Isaac. On retrouvera aussi Jean Reno et le Néerlandais Marwan Kenzari (actuellement dans Ben-Hur).

Publicité

Si quelques éléments du trailer relèvent de la légèreté et nous laissent entrevoir le charme des paysages orientaux, une certaine violence semble ponctuer tout le film, à coups d'explosion, de domination et terreur politique. Au delà de l'arrière-plan historique, Michael (le percutant Oscar Isaac), un Arménien qui s'apprête à devenir médecin va se disputer les faveurs de la jolie Ana (Charlotte Le Bon) avec Chris (Christian Bale), un journaliste.

Aucune date de sortie n'est encore connue, mais le film a été présenté cette semaine au Festival de Toronto.

Par Lucille Bion, publié le 12/09/2016

Copié

Pour vous :