(© Warner Bros.)

Producteur de Ça et Conjuring, Walter Hamada prend les commandes des films DC

"Quel est l’avenir du DCEU ?" Vous avez 4 heures.

(© Warner Bros.)

On imagine assez facilement les réunions de crise à la tête de la Warner quand Batman v Superman, puis Suicide Squad, et plus récemment Justice League sont sortis. L’ambiance ne devait pas être à la fête… Tandis que la concurrence aux grandes oreilles a trouvé son rythme de croisière et le bon ton, le tout en se renouvelant par moments, c’est un peu plus difficile pour l’univers cinématographique DC (DCEU) – exception faite de Wonder Woman qui, en plus de cartonner dans les salles, a reçu un accueil du public plus favorable que jamais.

Publicité

Les échecs s’enchaînant, l’avenir du DCEU est assez flou : on ne sait toujours pas quelle tronche aura le film sur Batman ("Avec ou sans Ben ?", telle est la question), si celui sur Flash se fera un jour, si une suite à Justice League est dans les tuyaux, si on verra Harley Quinn dans trois-quatre films, si Jared Leto rejouera un jour le Joker, ou encore si Zack Snyder va être définitivement boudé du clan… Tout ce que l’on sait, c’est qu’il y a quelque chose qui ne fonctionne pas, et la Warner a l’air du même avis.

On apprend aujourd’hui que Walter Hamada est désormais président de la section DC chez Warner. Il prend la place de Jon Berg, qui avait quitté la boîte en décembre – après l’échec de Justice League donc. Ce cher Hamada ne vous dit peut-être rien, mais c’est à lui que l’on doit la saga Conjuring, et le Ça 2.0 ; autant dire que l’on apprécie que le bonhomme ait pris la direction de la maison-mère, tant pour les chiffres au box-office impressionnants de ces bébés que pour les retours critiques plutôt positifs de l’ensemble.

Avec Geoff Johns, président et directeur de la création à DC Entertainment, son rôle sera de créer un monde uniforme et cohérent et de relancer une machine un peu mise à mal. En attendant, le prochain volet de cette aventure sera Aquaman, qui sortira le 19 décembre prochain.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 05/01/2018

Copié

Pour vous :