BEVERLY HILLS, CA – MARCH 02: Academy President John Bailey speaks onstage portrait at The Oscars Foreign Language Film Award Directors Reception at the Academy of Motion Picture Arts and Sciences on March 2, 2018 in Beverly Hills, California. (Photo by Rodin Eckenroth/Getty Images)

Le président de l’Académie des Oscars accusé de harcèlement sexuel

Trois plaintes ont été déposées contre John Bailey, le président de l’Académie des arts et des sciences du cinéma. Un nouveau coup dur pour Hollywood et l’industrie du cinéma.

John Bailey, le 3 mars. (© Rodin Eckenroth/Getty Images)

Quinze jours après la 90e cérémonie des Oscars, une enquête vient d’être ouverte contre le président de l’Académie des arts et des sciences du cinéma. John Bailey est accusé de harcèlement sexuel, rapporte Variety. Ce directeur de la photographie, notamment connu pour son travail sur Un jour sans fin et Les Copains d’abord, occupe ce poste depuis août 2017.

Publicité

À la suite du dépôt de trois plaintes contre lui, une enquête interne de l’Académie aurait immédiatement été ouverte, ce mercredi 14 mars. L’organisme a déclaré à l’AFP que cette investigation allait se dérouler loin des médias pour le moment, et qu’elle "trait[ait] toutes les plaintes de façon confidentielle pour protéger toutes les parties prenantes".

Le code de conduite post-Weinstein

Cette nouvelle affaire est un nouveau coup dur pour Hollywood et l’industrie du cinéma, quelques mois après l’éclatement de l’affaire Weinstein. Le célèbre producteur est accusé de viols, de harcèlement et d’agressions sexuels par de nombreuses actrices et femmes du cinéma, telles que Léa Seydoux, Rose McGowan et Angelina Jolie.

À la suite de ces révélations retentissantes, en octobre dernier, Harvey Weinstein avait été évincé de l’Académie des Oscars. Des mouvements militants comme Time’s Up ou #MeToo ont ensuite émergé, en solidarité aux victimes. En parallèle, et sous la houlette de John Bailey, l’institution a également instauré en décembre dernier un code de conduite pour mettre fin aux violences sexuelles à Hollywood.

Publicité

Aujourd’hui, l’homme de 75 ans semble faire tache dans cette industrie post-Weinstein qui est clairement en train de se redéfinir et d’avancer. John Bailey déclarait justement en février dernier, selon 20 Minutes, que l’Académie se "réinventait" et qu’Hollywood était en train "d’enfoncer dans l’oubli à coups de marteau-piqueur le lit fossilisé de beaucoup de ses pires abus", en faisant là encore référence aux terribles agissements d’Harvey Weinstein, que tout le monde taisait jusque-là.

Par Lucille Bion, publié le 19/03/2018

Pour vous :