Pourquoi Wolf Warrior 2 bat tous les records au box-office chinois

C’est phénoménal. En l’espace de quatorze jours, le film d’action Wolf Warrior 2 a purement et simplement renversé le box-office chinois, engrangeant pas moins de 571 millions de dollars. Du jamais vu.

© Media Asia Distribution

Le chiffre est colossal : 571 millions de dollars empochés en quatorze jours d’exploitation. Depuis sa sortie en salles, Wolf Warriors 2 de Wu Jing est devenu le plus gros succès de l’histoire au box-office chinois, passant devant The Mermaid de Stephen Chow et Fast and Furious 8 de F. Gary Gray.

Publicité

Ceux qui ont pu découvrir le premier opus connaissent déjà son héros, Leng Feng (incarné par Wu Jing), un ancien membre des forces spéciales chinoises reconverti en mercenaire avide de missions périlleuses. Dans ce second volet, la figure badass se retrouve au cœur d’un conflit sur le continent africain, entouré d’une distribution incluant Frank Grillo et Celina Jade. Et ses prouesses enchantent !

L’été de tous les possibles

Pour expliquer ce plébiscite hors norme, nous avons interrogé Alexandre Claeys, rédacteur en chef du site Ciné-Asie. "Il faut savoir que le film bénéficie d’une bonne date de sortie, explique-t-il. En ce moment et jusqu’au 25 août, la Chine n’accepte aucune machine hollywoodienne afin de favoriser les productions locales."

Si le premier opus sorti en 2015 avait déjà rencontré un vif succès, Wolf Warrior 2 surpasse les espérances, répondant aux besoins d’un public toujours plus friand d’action. Ce n’est peut-être pas pour rien que Joe et Anthony Russo, les réalisateurs de deux volets de Captain America, ont été consultants sur le tournage.

Publicité

Autre terrain favorable ? Le film de guerre. "Il y a eu un débat à ce propos en Chine", nous explique Min Liuz, correspondante à Paris pour Sina, l’un des sites Web chinois les plus influents, dont la branche Weibo a contribué au phénomène de société qu’est devenu le film, via les discussions qui ont nourri sa plateforme.

"Vous savez, le film militaire était jusqu’alors peu exploité dans le cinéma chinois contemporain. Le marché local est actuellement très imprévisible. Les goûts des spectateurs évoluent constamment. Par conséquent, des surprises surgissent de temps en temps", ajoute Liuz.

La journaliste, qui a vu le film, estime par ailleurs que ses qualités techniques ont joué en sa faveur, donnant au spectateur ce qu’il espère : du patriotisme, un super-héros local et de l’explosion (il n’y a qu’à voir la bande-annonce ci-après). Le bouche-à-oreille devrait continuer à faire pleuvoir les billets verts.

Publicité

Par Mehdi Omaïs, publié le 10/08/2017

Pour vous :