Pourquoi Parasite continue à dominer le box-office mondial

Projeté pour la première fois à Cannes en mai 2019, Parasite poursuit son ascension, après avoir gagné 4 Oscars.

Le film de Bong Joon-ho est en train de vivre un véritable conte de fée et cela fait plaisir à voir. Après une première sortie mondiale au Festival de Cannes en mai 2019 et une Palme d’or, le film est sorti aux quatre coins du monde, avec un bel accueil critique. Pour boucler la boucle comme il se doit, le film a décroché quatre Oscars à la cérémonie qui s’est tenue le 9 février : Meilleur scénario original, Meilleur réalisateur, Meilleur film étranger et Meilleur Film. Parasite est ainsi devenu le premier film non anglophone à gagner le prix du Meilleur film aux Oscars.

Malgré ces quatre prestigieuses récompenses, Parasite semble inarrêtable, entre une ressortie en noir et blanc, une ressortie en VF, l’annonce d’une mini-série et l’annonce d’un remake américain. Le film est aussi ressorti en salles. Aux États-Unis, le célèbre analyste Paul Dergarabedian se réjouit que le film coréen marche aussi bien au cinéma (son distributeur vient de programmer le film dans 2 001 salles américaines) alors que le thriller est sur les plateformes de streaming depuis janvier.

Publicité

Ce week-end, Parasite a enregistré 5.5 millions de dollars en trois jours et une augmentation des ventes des tickets de 234 %, un chiffre qui témoigne du succès grandissant du film depuis les Oscars, la semaine précédente. L’an passé, Green Book avait connu une augmentation de ventes des tickets de 121 %, pour comparaison.

Le chef-d’œuvre de Bong Joon-ho se place en huitième position du box-office, dominé par Sonic, le film, Birds of Prey et Nightmare Island comme le rapporte l’AFP. À ce jour, Parasite a engrangé 44 millions de dollars aux États-Unis, un très bon score pour un film étranger sur le territoire américain. À l’international, on compte plutôt 131 millions de dollars précise box-office Mojo. Si ces chiffres et ces records finissent par donner le tournis, Parasite est assurément le gros succès de l’année et le festival de Cannes peut se féliciter d’avoir eu l’honneur de le dévoiler en premier.

Par Lucille Bion, publié le 17/02/2020