Pour ses discours géniaux, Brad Pitt était aidé par... David Fincher

20 ans après Fight Club, Brad Pitt et David Fincher travaillent toujours ensemble.

2109 fut l’année du sacre de Brad Pitt. Récompensé aux Golden Globes, aux SAG Awards, aux BAFTAs et aux Oscars pour son rôle de Cliff Booth dans Once Upon a Time… in Hollywood, l’acteur n’a pas uniquement brillé devant la caméra de Tarantino. Il a également fait sensation à chaque cérémonie de récompenses grâce à ses discours enlevés. 

Aux Golden Globes, il a rendu un bel hommage à Leonardo DiCaprio, son partenaire de jeu, en lui confessant qu’il aurait partagé son radeau.

Publicité

Absent de la cérémonie des BAFTAs, il a chargé Margot Robbie de récupérer son prix à sa place. L’actrice a donc lu son discours en son nom, ouvrant sur une référence post-Brexit plutôt osée : "Hey la Grande-Bretagne, j’ai entendu dire que tu étais célibataire maintenant, bienvenue au club. Bonne chance pour l’accord du divorce."

Enfin, les SAG Awards furent une nouvelle fois l’occasion de rappeler son récent statut de célibataire à son auditoire en se réjouissant de pouvoir ajouter cette nouvelle statuette à son profil Tinder.

Publicité

Si pour son premier Oscar en tant qu’acteur, l’acteur, visiblement très ému, a livré un discours plus sérieux, il a cependant tenu à rétablir la vérité en off, sur le tapis rouge, révélant qu’il est bien l’auteur de ses discours géniaux mais qu’il a reçu l’aide de quelques copains marrants, dont son réalisateur fétiche, David Fincher avec qui il a tourné Seven, Fight Club et L’Étrange Histoire de Benjamin Button. 

"Je suis vraiment nul pour les discours. Ça me rend anxieux. Heureusement, j’ai un tas de copains rigolos. Jim Jefferies, Bob Oschack et mon pote David Fincher. On a échangé des vannes", a répondu l’acteur interrogé sur le secret de ses légendaires discours. 

Par Manon Marcillat, publié le 11/02/2020

Pour vous :