AccueilCinéma

Pour Natalie Portman, le whitewashing d’Annihilation est problématique

Publié le

par Lucille Bion

( © Netflix )

Depuis quelques jours, Annihilation est accusé de whitewashing. Le réalisateur ne semblait pas être au courant, mais Natalie Portman avoue qu’il y a comme un petit problème…

Depuis le début de la semaine, le prochain film Netflix, Annihilation, s’offre une mauvaise pub : une controverse autour du whitewashing. Il est effectivement reproché au réalisateur Alex Garland (derrière Ex Machina) de ne pas être "fidèle et attentif aux personnages du livre".

Cette accusation a été lancée par un membre du Manaa (The Media Action Network for Asian Americans, le Réseau d'action médiatique pour les Américain d'origine asiatique), une organisation qui surveille la représentation des Américains d’origine asiatique dans le milieu audiovisuel et qui fait en sorte que l’image donnée soit en adéquation avec la réalité et ne soit pas stigmatisante.

Selon lui, deux personnages du film ne correspondraient pas à l’identité décrite dans le best-seller éponyme de Jeff VanderMeer, le premier livre d’une trilogie. Pour enfoncer le clou, les deux protagonistes mis en cause sont les deux têtes d’affiche, Natalie Portman et Jennifer Jason Leigh.

La première campe une biologiste qui arrive en terre inconnue et découvre une multitude de phénomènes étranges. Jeff VanderMeer l’avait imaginée avec des "sourcils sombres et épais, un nez fin et légèrement décentré (qu’elle se serait cassé en tombant sur les rochers) et des pommettes saillantes rappelant le fort héritage asiatique d’une partie de sa famille", détaille Hollywood Reporter. La seconde, Jennifer Jason Leigh, a le rôle d’une femme décrite comme une Amérindienne à moitié caucasienne.

Le réalisateur s’est immédiatement défendu en expliquant qu’il n’avait pas lu le deuxième et troisième opus de la série SF et que ces descriptions, précise Gizmodo, n’apparaissent que dans le second tome. Natalie Portman et Jennifer Jason Leigh n'étaient pas au courant non plus, mais avouent toutes les deux qu’il y a comme un petit problème dans ce casting. Dans une interview pour Yahoo, Natalie Portman s’est exprimée sur le sujet :

"Nous avons besoin d’une plus grande représentation des Asiatiques, des Hispaniques, des Noirs, des femmes et plus particulièrement des femmes de couleur et des Amérindiens dans les films. Je veux dire que nous n’avons pas assez de représentation.

Il y a aussi ces catégories 'blanc', "non blanc" – ce sont des classifications imagées, mais cela a de véritables conséquences dans la vie… Et j’espère que cela est en train de changer, parce que je pense que tout le monde est en train de devenir plus conscient de ça, et j’espère que cela changera."

Quant à Jennifer Jason Leigh, elle est, selon Vulture, du même avis. Que les deux actrices principales reconnaissent qu’il y a un problème, alors qu’elles sont censées faire la promo du film, est une belle avancée.

Annihilation sortira directement sur Netflix, en 2018.

À voir aussi sur konbini :