( © Cineeuropa )

Pour la première fois de sa carrière, Pedro Almodóvar a des projets en anglais

Après Douleur et Gloire, le cinéaste espagnol prépare un long-métrage et un court-métrage avec Tilda Swinton.

Pedro Almodòvar, le maître la nouvelle vague espagnole, a décidé de travailler en langue anglaise après nous avoir éblouis avec ses nombreux films, des Amants passagers à Volver en passant par La Mauvaise Éducation et son dernier Douleur et Gloire, présenté au Festival de Cannes cette année.

Le réalisateur souhaite dans un premier temps d’adapter La Voix humaine de Jean Cocteau. Pour ce court-métrage, Pedro Almodóvar prévoit de travailler avec Tilda Swinton, avec laquelle il a déjà commencé à moderniser l’œuvre culte de Jean Cocteau, comme il l’a révélé dans Indiewire après la cérémonie des Oscars :

Publicité

"C’est bizarre, mais quand mes amis me demandent ce que je veux faire après les Oscars, ils sont surpris quand je leur réponds que je voudrais tourner un court-métrage qui durera 15 minutes, mais qui ne soit pas une série. C’est l’histoire dont je suis amoureux en ce moment et je suis vraiment heureux de travailler dessus."

Le tournage de ce film devrait débuter en avril et se concentrera sur les comportements de l’héroïne et de son chien, qui parle au téléphone avec son amant. Le cinéaste espagnol semble ravi de travailler avec l’actrice : "En ce qui concerne Tilda, elle est exactement comme je l’avais imaginé. Elle est tellement ouverte, intelligente. Elle m’a accordé beaucoup de confiance. Pendant les répétitions, nous nous sommes très bien compris." Le film devrait être prêt pour les festivals d’automne, entre Toronto et Venise.

Par la suite, le cinéaste souhaite développer un projet plus long, lui aussi tiré d’une œuvre littéraire : Manuel à l’usage des femmes de ménage de Lucia Berlin. Il s’agit d’un best-seller autobiographique relatant le destin de ce personnage solitaire au Texas durant la Seconde Guerre mondiale, qui devient une jeune fille riche et privilégiée à Santiago du Chili, puis une artiste bohème vivant dans un loft new-yorkais au milieu des années 1950, ou encore une infirmière aux urgences d’Oakland. À travers ces multiples vies, l’écrivain raconte des expériences dans différents milieux avec humour et cynisme. Ce projet-là devrait être prêt pour la fin de l’année.

Publicité

Pedro Almodòvar avait déjà prévu de tourner en langue anglaise, avant de se rétracter. S’il lui avait été proposé de réaliser Sister Act, il a failli travailler avec Meryl Streep pour Julieta. Espérons que ce soit la bonne, cette fois.

Par Lucille Bion, publié le 11/02/2020

Pour vous :