AccueilCinéma

Plus fort que le Covid, Spider-Man: No Way Home vient de battre un sacré record

Publié le

par Lucille Bion

Il devient le premier film à atteindre un tel score au box-office depuis le début de la pandémie.

C’était l’un des films les plus attendus de l’année et l’araignée aura réussi à tisser sa toile. Depuis sa sortie en salles, Spider-Man: No Way Home cartonne au box-office. C’est aussi la meilleure sortie jamais réalisée par les studios Sony, selon le site Deadline. Ce week-end de Noël, le blockbuster de Jon Watts a même offert le plus beau des cadeaux au cinéma en devenant le premier film à dépasser un milliard de dollars (880 millions d’euros) au box-office depuis le début de la pandémie. Une bonne nouvelle pour le septième art, après avoir connu des moments très compliqués, entre succès au point mort, tournages suspendus et embouteillages de sorties. 

Ce nouveau record est d’autant plus impressionnant que Spider-Man: No Way Home n’a eu besoin que de douze jours pour atteindre ces chiffres réjouissants, à l’instar de Star Wars : Le Réveil de la Force en 2015. À titre de comparaison, Avengers: Infinity War et Avengers: Endgame ont respectivement atteint le milliard de recettes au box-office en seulement onze et cinq jours. Du jamais-vu. 

Il est donc impressionnant d’assister à cette performance de Spider-Man: No Way Home alors que l’industrie reste freinée par le variant Omicron du Covid-19. Depuis qu’elle est sortie en salles le 17 décembre dernier, la suite des aventures de Tom Holland et Zendaya a déjà amassé 467 millions de dollars au box-office américain, après avoir engrangé 260 millions de dollars lors de son premier week-end d’ouverture, comme le rapporte Box Office Mojo.

Puisque le film risque de rester à l’affiche pendant encore un petit moment, il n’y a plus qu’à sortir le pop-corn pour observer les chiffres grimper. Et voir notre Peter Parker harcelé, après que son identité est révélée à la fin du précédent volet par Mystério, campé par Jake Gyllenhaal. Pour ceux qui ne l’auraient pas encore découvert, voici notre critique garantie sans spoilers.

À voir aussi sur konbini :