Ce pirate semble intrigué par tout cela (© Disney)

featuredImage

Pirates des Caraïbes 6 : Johnny Depp sera-t-il remplacé ?

Johnny Depp part en vrille : il est criblé de dettes, poursuivi en justice par ses anciens comptables et fait la une de la presse people à chacun de ses dérapages. Il a aussi été accusé de violences conjugales par son ex-femme. Disney réservera-t-il le même sort à Johnny Depp pour son comportement qu’à James Gunn pour ses propos déplacés ?

Ce pirate semble intrigué par tout cela. (© Disney)

Malgré une bande-annonce pleine de promesses, Pirates des Caraïbes 5 : La Vengeance de Salazar a été un véritable flop par rapport au reste des films de la franchise. Diffusé l’été dernier, le film a reçu une note de 30 % sur Rotten Tomatoes et a récolté bien moins d’argent que les volets précédents. Avec un budget de 230 millions de dollars, le cinquième acte des aventures de Jack Sparrow a rapporté 795 millions de dollars contre 1,045 milliard de dollars pour le film précédent.

Pourtant, des négociations seraient en cours pour produire un sixième opus, d’après Geeks Worldwide. Ted Elliott et Terry Rossio, les scénaristes originaux, ainsi que Jeff Nathanson, qui a participé à l’écriture du cinquième volet, seraient en train de travailler sur un script. Côté réalisation, la rumeur court que Joachim Rønning, réalisateur du cinquième film, serait à nouveau engagé.

Comme dans le film, la grande énigme reste Jack Sparrow. Johnny Depp va-t-il continuer de jouer l’escroc impertinent ? À l’ère de #MeToo et après le licenciement du réal James Gunn pour des tweets déplacés, la firme Disney va-t-elle autoriser le retour d’un acteur visé par une liste de scandales qui ne fait que se rallonger ?

Un personnage qui lui colle à la peau

Depuis le début de sa carrière, Johnny Depp a endossé la veste de l’outsider, l’artiste excentrique en marge de l’industrie hollywoodienne. Il a d’abord incarné des personnages atypiques et marginaux pour des réalisateurs peu ou pas encore connus. En 1990, il paraît dans Cry-baby et Edward aux mains d’argent, puis collaborera encore avec Tim Burton pour Sleepy hollow, la légende du cavalier sans tête (1999). Il joue aussi le beau gosse sexy dans Don Juan DeMarco (1994) et Chocolat (2000).

Mais c’est surtout Jack Sparrow qui l’a propulsé vers la célébrité. Le producteur de la franchise, Jerry Bruckheimer, célébrait le talent de l’acteur dans une interview parue l’an dernier sur Yahoo Movies :

"Le secret de toute franchise est de choisir des personnes talentueuses, et Johnny est la clef du succès des Pirates des Caraïbes. C’est un personnage unique, il est tellement attachant et tellement irrévérencieux en même temps."

Néanmoins, il y a Sparrow, puis il y a Depp. Et, depuis quelques temps maintenant, des scandales entachent le parcours de l’acteur.

Comme l’explique un long portrait paru dans Rolling Stone en mai, ces dernières années ont été une véritable descente aux enfers. Outre ses difficultés financières et ses addictions, Johnny Depp est maintenant connu pour son comportement erratique – autant dans sa vie privée qu’au cours de tournages. En 2016, son ex-femme Amber Heard l’accuse de violences conjugales. Maintenant, l’acteur est poursuivi par un membre de l’équipe de tournage qu’il aurait frappé, à base de coups de poing dans les côtes.

Son comportement a inévitablement eu des répercussions sur ses collaborateurs. Warner et J.K. Rowling ont été durement critiqués pour avoir embauché Depp dans le rôle de Gellert Grindelwald pour Les Animaux fantastiques 2.

Donc, si un nouveau film est en préparation, que sera-t-il de la franchise sans son personnage emblématique ? Johnny Depp sera-t-il remplacé ? Est-ce que l’histoire tournera autour d’un autre personnage ? Un Pirates des Caraïbes sans Jack Sparrow semble invraisemblable, ou alors voué à l’échec.

D’autant plus que, quinze ans après la sortie du premier volet en 2003, il se peut que même les fans les plus fidèles commencent à se lasser des pirates.

Par clara hernanz, publié le 07/08/2018

Copié