Ian McKellen, Christopher Lee et Peter Jackson pendant le tournage du Seigneur des Anneaux

Christopher Lee : l'hommage émouvant de Peter Jackson

La mort de Christopher Lee a suscité de très nombreuses réactions sur les réseaux sociaux, dont celle de Peter Jackson, qui l'a dirigé à cinq reprises.

Ian McKellen, Christopher Lee et Peter Jacson pendant le tournage du Seigneur des Anneaux (Crédits photo)

Ian McKellen, Christopher Lee et Peter Jacson pendant le tournage du Seigneur des Anneaux (Crédits photo)

La disparition du grand acteur a retourné tout le monde, de la rédaction de Konbini au tout Hollywood. Les hommages tombent un à un, dont celui de Peter Jackson, habitué des réseaux sociaux. Il a raconté dans un long billet leur rencontre, son admiration pour l'homme et pour l'acteur. Voici le post traduit de l'anglais au français par nos confrères de Première :

Publicité

C'est avec une énorme tristesse que j'ai appris la mort de Sir Christopher Lee. Il avait 93 ans et cela faisait quelque temps qu'il n'était plus dans sa meilleure forme, mais son esprit était, comme toujours, invincible.

Christopher parlait sept langues ; il était un homme du monde, dans tous les sens du terme ; passionné par l'art, la politique, la littérature, l'histoire et la science. Il était un éternel étudiant, un chanteur, un conteur extraordinaire et, bien sûr, un merveilleux acteur. L'une de mes habitudes préférées quand je venais à Londres était de leur rendre visite, à lui et à Gitte (la mannequin Birgit "Gitte" Krøncke, sa femme depuis 1961). Il me régalait alors pendant des heures d'histoires incroyables qu'il avait vécues. J'adorais l'écouter me raconter sa vie si intéressante, car il avait réellement vécu toutes ces choses : une expérience au sein des services secrets anglais pendant la Seconde Guerre mondiale, les années au sein du studio Hammer, et plus tard ses projets auprès de Tim Burton dont il était si fier.

J'au eu la chance de travailler avec Chris sur cinq films, et c'était à chaque fois un plaisir de le voir sur le plateau. Je me souviens que le jour de mon 40ème anniversaire (il avait alors 80 ans), il m'a dit : 'Tu es la moitié de l'homme que je suis". Être la moitié de Christopher Lee, c'est plus que tout ce que j'aurais pu espérer. C'était un véritable gentleman dans une époque qui ne se soucie plus tellement des gentlemen.

J'ai grandi avec les films de Christopher Lee. Pendant la plus grande partie de ma vie j'ai été marqué par ses rôles inoubliables, qu'il n'a pas seulement créés mais qui l'ont suivi pendant des années. Puis un jour, comme par magie, Christopher Lee est devenu Chris, mon ami. Et j'aimais encore plus Chris que Christopher Lee.

Il n'y aura plus jamais d'autre Christopher Lee. Il tenait une place unique dans l'histoire du cinéma et dans le coeur de millions de fans à travers le monde.

Ce monde sera plus vide sans lui.

J'envoie ma plus grande sympathie à Gitte, à sa famille et à ses amis.

Repose en paix, Chris.

Une icône du cinéma est devenue une légende.

Publicité

Par Arthur Cios, publié le 12/06/2015

Copié

Pour vous :