©Tested.com

Peter Jackson dévoile une partie de son énorme collection de reliques de cinéma

Une vidéo et une série de photos nous plongent dans la collection du réalisateur, une mine de reliques mythiques du cinéma américain.

La cave du réalisateur le plus épique de tous les temps est un véritable temple de la pop culture cinématographique. Un musée dont l'entrée était jusque-là jalousement gardée par son propriétaire, en témoigne le vide total qui règne sur Internet autour de cette collection. Il a finalement accepté d'en ouvrir les portes à Adam Savage, l'animateur télé américain. Ami de longue date de Peter Jackson, celui-ci nous emmène à la découverte des milliers de figurines, costumes et autres reliques cinématographiques minutieusement récoltées par le réalisateur.

Le résultat est une hallucinante série de 144 photos, qui nous fait passer de La Planète des singes à Alien, en passant par les Marvel ou Ghostbusters. Le mec a quand même, en taille réelle, les costumes de Superman, Batman, RoboCop, Iron Man, et j'en passe. Plus nostalgique, la vraie pancarte affichée sur la chaise de Charlie Chaplin. C'est donc un panorama de tout ce que le cinéma américain a fait de plus mythique qui s'offre à nous, réuni dans un musée secret.

Publicité

Dans cette vidéo, les deux amis s'arrêtent longuement sur une grosse lentille, dont on apprend qu'elle est en fait l'œil du célèbre HAL 9000, l'"intelligence artificielle" du vaisseau dans le film 2001 : l'Odyssée de l'espace, de Stanley Kubrick. Complètement ébahis devant la présence de l'objectif, ils oublient la caméra et kiffent leur moment. On apprend que Peter Jackson a gardé l'objet dans le mauvais sens pendant une dizaine d'années, avant que son pote Adam ne lui suggère de le retourner. "Quand je l'ai acheté, je me suis dit qu'il devait me manquer un bout, mais que c'était pas très grave. Le retourner a été un choc, maintenant je peux me la raconter avec !"

Pas très débrouille le Peter, mais tout mignon quand il explique l'ensemble de la démarche qui l'a poussé à remplir sa cave d'objets mythiques :

Publicité

"Je me suis concentré sur les films qui ont eu un gros impact sur moi quand j'étais jeune. Je suis ce que je suis aujourd'hui grâce à des choses que j'ai vues quand j'étais en train de grandir, qui m'ont donné envie de devenir réalisateur quand j'étais enfant. En fait, je prends tout ce qui a un effet sur moi, qui me parle, qui m'a inspiré ou continue de m'inspirer. C'est un critère un peu étrange, même si je fais des exceptions comme pour ce panda par exemple."

Une collection qui n'est donc pas motivée par le prestige, mais bien par un véritable amour du cinéma. C'est beau.

"l'exception"

"L'exception." (© YouTube)

Publicité

Par Théo Mercadier, publié le 17/11/2016

Pour vous :