(© Paramount Pictures)

Le parc d'attractions le plus dangereux au monde a droit à son documentaire

"Les cicatrices qu’il laissait étaient des médailles."

S’il semble tout droit sorti de l’imagination d’un scénariste, Action Park n’est pourtant pas une légende urbaine. Situé à Vermont, New Jersey, ce parc d’attractions est resté en activité pendant 18 ans, malgré des dizaines et des dizaines de blessés, de nombreux procès et six décès.

Les raisons qui ont rendu ce parc d’attractions tristement célèbre sont multiples : de l’alcool en libre-service, un staff adolescent pas du tout formé et des infrastructures qui semblaient conçues par ces mêmes adolescents.

Publicité

Chris Charles Scott et Seth Porges avaient déjà réalisé un court-métrage sur ce parc cauchemardesque en 2013. Ils ont adapté leur travail en un documentaire dont le trailer vient de sortir. 

On y voit des images d’archives, des témoignages de victimes, de visiteurs, du personnel, ainsi que des extraits animés illustrant certaines attractions absolument invraisemblables, dont le "loop-de-loop" sur lequel les visiteurs du parc se cassaient littéralement les dents.

Publicité

Pourtant tous semblaient franchir les portes de ce "chaos summer park" en connaissance de cause puisque sa réputation l’a toujours précédé. "Les cicatrices qu’il laissait étaient des médailles"ont déclaré les réalisateurs à propos d’Action Park

Ce n’est d’ailleurs pas la première fois que cette folle histoire inspire le cinéma. En 2018, la comédie "Action Point", s’inspirait d’Action Park, de ses infrastructures vétustes et de son personnel inconscient.

Par Manon Marcillat, publié le 27/09/2019

Copié

Pour vous :