Paolo Sorrentino veut faire un film sur Silvio Berlusconi

L'univers scandaleusement fascinant de Silvio Berlusconi sera le sujet du prochain film du cinéaste italien.

Paolo-Sorrentino-810x520

© Nice Festival

Dix ans après Le Caïman de Nanni Moretti, Silvio Berlusconi inspire un autre cinéaste italien. Paolo Sorrentino a ainsi évoqué le sujet de son prochain long métrage, pendant la présentation de sa première série télé, The Young Pope (avec Jude Law), lors de la 73e Mostra de Venise.

Publicité

Selon Variety, le réalisateur de La Grande Bellezza, qui a l'habitude de se pencher sur la question de la vieillesse chez les puissants (Il DivoYouth...), prévoit de dépasser le simple portrait critique de l'ancien président du conseil italien bientôt octogénaire pour se plonger dans son univers. Un angle judicieux puisqu'il permettra d'explorer les divers aspects de la société italienne actuelle, à travers les multiples scandales du Cavaliere.

Le studio Medusa qui a, en partie, financé les deux derniers longs métrages du réalisateur italien a affirmé ne pas participer au projet. La société cinématographique du groupe Mediaset, ayant pour principal actionnaire la famille Berlusconi, a même déclaré avoir appris les intentions du cinéaste dans la presse, au moment où Variety a relayé l'information. Pour l'instant, Paolo Sorrentino sera donc entièrement, et comme toujours, épaulé par Indigo Films. Il espère commencer le tournage l'été prochain.

Leader politique et star de l'entertainment

Depuis son entrée dans la vie politique en 1994, Silvio Berlusconi a eu beaucoup de démêlés avec la justice. Rubygate, corruption de juges et de policiers, fraude fiscale et abus de pouvoir... la liste est suffisamment longue pour comprendre que le milliardaire n'en est plus à une magouille près. Au final, il n'a été condamné qu'une seule fois mais n'est encore jamais passé par la case prison. On peut concevoir que la saga judiciaire Berlusconi puisse constituer une véritable source d'inspiration pour un cinéaste.

Publicité

Anticommuniste autoproclamé depuis ses 11 ans, cet aîné d'une petite famille bourgeoise milanaise est à la fois un homme d'affaires, un homme politique et un mécène. Évincé de la vie politique à l'issue de son dernier procès, l'ancien député et fondateur du mouvement politique de centre-droit Forza Italia reste le symbole d'une certaine réussite économique.

Géant des médias italiens, qu'il a redressé et modernisé, Silvio Berlusconi a été pendant une trentaine d'années le président du club de football du Milan AC. Désormais considéré comme l'un des hommes les plus riches de la planète, le leader politique de presque 80 ans commence néanmoins à s'essouffler. Récemment victime d'une grave attaque cardiaque, il reste néanmoins aussi fascinant que mystérieux.

Par Lucille Bion, publié le 06/09/2016

Copié

Pour vous :