AccueilCinéma

La Palme d’or Titane remporte déjà un joli succès en salles

Publié le

par Manon Marcillat

(© Carole Bethuel)

Trois jours après sa consécration à Cannes, le film attire les spectateurs.

Pour la seconde fois de sa carrière, la réalisatrice française Julia Ducournau a secoué la Croisette. Cinq ans après avoir présenté Grave, son premier long-métrage au Festival, la benjamine de la compétition est repartie samedi dernier de Cannes avec la consécration ultime pour Titane, son second film, qui a autant remué que convaincu jury et festivaliers. 

Sorti mercredi 14 juillet dans les cinémas français, avant même la remise de sa palme, Titane intrigue les spectateurs. Ainsi, en une semaine, le film a attiré 55 214 spectateurs en salles, pour 199 copies. Une belle moyenne pour un film de genre interdit aux moins de seize ans qui devrait donc dépasser les 149 239 entrées que Grave avait réalisées en 2016.

Et l’effet Palme d’or se fait également déjà sentir puisque le film a gagné sept places au box-office de dimanche et entre dans le top 5 des meilleurs résultats, juste après les grosses machines Fast & Furious, Black Widow, Les Croods 2 et Désigné Coupable.

Trash, transgressif et féministe, Titane était de loin le film le plus osé de cette compétition. À travers l’histoire d’Alexia, une jeune femme violente, victime d’un grave accident de voiture et danseuse dans les salons de tunning, Julia Ducournau propose, à base d’hybridation femme/machine, d’amour pour les voitures et de quête de paternité, un questionnement sur le genre, sur fond d’hommage à Crash de David Cronenberg.

À voir aussi sur konbini :