Lee Sun-kyun, Jo Yeo-Jeong

featuredImage

"Parasite" de Bong Joon-ho remporte la Palme d’or au Festival de Cannes

Après deux semaines de festival, le palmarès vient d'être dévoilé.

Treize jours, 21 films, des dizaines d’heures passées devant l’écran géant. Après un 72e festival de Cannes particulièrement fort et beau, avec des pépites inattendues (Les Misérables, Bacurau, Le Lac aux oies sauvages), des films qu’on attendait de pied ferme (Once Upon a Time… In Hollywood, Parasite, Douleur et Gloire), et quelques déceptions, le jury a enfin rendu publiques ses décisions.

Les prix ont été remis au cours d’une cérémonie assez courte, présentée par Édouard Baer. On est un peu triste que Tarantino reparte les mains vides, mais le fait que Bong Joon-ho remporte la première palme de l’histoire du cinéma sud-coréen nous ravit.

Voici le palmarès du 72e festival de Cannes :

Palme d’Or : Parasite de Bong Joon-ho.

Grand Prix : Atlantique de Mati Diop.

Prix du Jury : Les Misérables de Ladj Ly, et Bacurau de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles.

Prix d’interprétation masculine : Antonio Banderas dans Douleur et Gloire de Pedro Almodovar.

Prix d’interprétation féminine : Emily Beecham pour Little Joe de Jessica Haussner.

Mise en scène : Le Jeune Ahmed de Jean-Pierre et Luc Dardenne.

Scénario : Portrait de la jeune fille de feu de Céline Sciamma.

Mention spéciale : It Must Be Heaven d’Elia Suleiman.

Caméra d’or : Nuestras madres de César Diaz.

Par Arthur Cios, publié le 25/05/2019

Copié