Un vide frappant.

Deux pages blanches pour un film dans le New York Times

Les lecteurs du New York Times ont eu une drôle de surprise en plongeant les yeux dans leur quotidien favori le 22 octobre. Les pages 9 et 10 du journal de ce jour étaient curieusement blanches... à l'exception d'un URL, wordsarelife.com.

publicité

Un vide frappant dans les pages du New York Times

Il s'avère que ce lien mène au site officiel du film The Book Thief (La Voleuse de Livres en français) et à une bande-annonce officielle, sortie le même jour. Il s'agit d'une adaptation sur grand écran d'un best-seller de l'auteur australien Markus Zusak. Afin d'illustrer le contexte de cette production 20th Century Fox, les studios américains ont ajouté quelques mots de Sophie Nélisse avant la bande-annonce. On a pu découvrir la jeune actrice québécoise dans Monsieur Lazhar de Philippe Falardeau auparavant.

Publicité

L'action de La Voleuse de Livres se déroule en Allemagne nazie où une jeune fille passionnée par la lecture vole des livres pour les partager autour d'elle. La sortie du film en France est prévue pour le 5 mars 2014.

The Book Thief - trailer

Publicité

Julie Rieger, responsable publicitaire à la 20th Century Fox, explique la démarche de cette publicité en forme de page blanche : "Dans notre monde ultra-marketé, nous avons cette attitude d'abandon total. Cliquez ici, appelez ce numéro, plus de contenu par ici... Mais avec cette publicité, nous avons essayé de supprimer cela. De montrer aux gens ce que cela ferait de vivre dans un monde sans mots, même si c'était juste pour un instant. C'est ainsi que le personnage de Liesel [Sophie Nélisse, ndr] voit les choses dès le début du film".

Ajoutez  cela que le vénérable New York Times, journal historique américain, a obtenu l'exclusivité de cette publicité. De quoi renforcer l'aspect stratégique de la démarche qui questionne l'absence de mots, de livres... et de journaux en format papier.

Par Théo Chapuis, publié le 24/10/2013

Copié

Pour vous :