AccueilCinéma

On en sait plus sur la future plateforme de streaming de Disney

Publié le

par Marie Jaso

( © Disney )

La firme aux grandes oreilles se lance à son tour dans le fructueux business du streaming, mais avec une programmation fidèle à son héritage.

(© Disney)

Après six ans de collaboration, l’alliance Disney-Netflix prendra fin cette année. L’occasion pour l’empire Disney de s’offrir une nouvelle conquête : le streaming. Pour le lancement très attendu de sa plateforme à l’automne 2019, le studio a mis la barre très haut et, comme le rapporte Deadline, il est déjà entré en contact avec la communauté créative de Hollywood pour la production de son catalogue.

Au programme ? Les grands classiques Disney et les films d’animation Pixar ayant bercé notre enfance, ainsi que les séries de ses différentes chaînes télévisées. On retrouvera aussi les dernières créations du studio après leur sortie en DVD (entre autres, la comédie Magic Camp, le film de Noël Noelle ou un long-métrage sur Merlin), que la société de production est en train de développer.

Le service de streaming a cependant choisi de s’exempter de tout contenu R-Rated (films interdits aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés d’un adulte à leur sortie aux États-Unis). Une décision pas très surprenante, probablement motivée par la volonté de la firme de maintenir intacte l’image lisse bâtie au fil de son histoire.

Mais le potentiel financier de ce type de films étant immense, l’écurie a fait preuve d’ingéniosité pour ne pas s’en priver : les rendre disponibles sur la plateforme Hulu, en contrat avec la 20th Century Fox… que Disney est actuellement en train d’acquérir. Dans cette lignée, l’univers Marvel continuera de perdurer sur Netflix pour le moment. Une décision qui pourra évoluer au fur et à mesure de l’expansion du service Disney. D’abord limité à une sortie nationale, ce dernier devrait progressivement dépasser les frontières américaines.

Tout comme l’actuel géant du streaming Netflix, Disney espère se lancer dans les productions originales. Ambitieux, les studios espèrent produire quatre à cinq films ainsi que cinq séries de dix épisodes au cours de la première année seulement. Le budget de ces dernières est pour le moment estimé à environ 25 millions de dollars (20 millions d’euros), mais il n’est pas exclu qu’il atteigne les 100 millions (environ 81 millions d’euros) pour certaines d’entre elles, leur permettant de concurrencer Games of Thrones ou Westworld.

De quoi ancrer encore plus profondément les grandes oreilles dans l’histoire de l’industrie cinématographique.

À voir aussi sur konbini :