( © Universal )

Voici l’affiche de Glass, la (folle) suite d’Incassable et Split

L’intrigue du dernier opus de la trilogie de M. Night Shyamalan, teasée dans un extrait prometteur, continuera d’explorer le thème de la folie.

(© Universal)

Après une première photo volée au CinemaCon, fin avril à Las Vegas, et quelques clichés pris sur le tournage, le poster de Glass a enfin été dévoilé. Voir ainsi les trois héros se partager l’affiche nous remplit d’impatience. Le 16 janvier 2019 (deux jours avant les Américains), nous pourrons pénétrer dans la folie des personnages. Samuel L. Jackson, James McAvoy et Bruce Willis reprennent les rôles phares d'Elijah Price (alias Mr. Glass), David Dunn (super-héros en devenir) et Kevin Wendell Crumb et ses 23 personnalités (dont la Bête).

Publicité

S’ils sont rassemblés dans ce qui semble être un hôpital psychiatrique, le premier est dans un fauteuil roulant, le second est nerveux et crispé sur sa chaise, et le dernier est enchaîné sur un socle. Chacun possède aussi sa couleur thématique, afin de mieux distinguer leurs univers respectifs.

La première image du CinemaCon :

Si la fin de Split laissait entendre que la réalisation de M. Night Shyamalan se déroulait en réalité dans le même univers narratif que son long-métrage Incassable (2000), ce n’était évidemment pas par hasard. La suite, rapidement annoncée après la consécration au box-office du thriller porté par James McAvoy, rassemblera les castings cinq étoiles des deux premiers opus.

Publicité

Après avoir été soigneusement tenue secrète, l'intrigue a finalement été dévoilée à travers un premier extrait prometteur, diffusé en exclusivité à Las Vegas, que certaines personnes, conscientes de leur chance, ont eu la gentillesse de résumer sur Twitter :

Traduction : "Glass s’annonce fantastique. Paulson incarne une psychiatre qui étudie les cas de personnes avec des hallucinations, spécialisée dans les profils qui se prennent pour des super-héros. [Dans l’extrait diffusé] elle interrogeait Jackson, Willis et McAvoy, enfermés tous ensemble."

Publicité

Traduction : "On voyait des séquences de la Bête perdant le contrôle, cavalant comme un animal, et de McAvoy retrouvant le personnage incarné par Anya Taylor-Joy… L’extrait s’est terminé sur une voix demandant : 'Comment vous appelle-t-on ?', et un plan de Sam Jackson : 'Prénom : Mister, nom de famille : Glass.' Puis le titre […]."

Selon d’autres descriptions, certaines images laisseraient penser que le misanthrope Elijah manipulerait Kevin dans le but de faire ressortir la Bête. Cette dernière, prenant à nouveau possession de l'homme, reprendrait alors sa traque maléfique (enlevant de nouvelles jeunes filles au passage).

Publicité

Avec trois protagonistes atteints de pathologies diverses et une psychiatre aussi charismatique que Sarah Paulson (American Horror Story), Glass promet une plongée intense dans les méandres de la folie.

Glass est attendu dans les salles françaises le 16 janvier 2019.

Article publié le 26 avril 2018, mis à jour le 29 juin 2018.

Par Marie Jaso, publié le 29/06/2018

Copié

Pour vous :