AccueilCinéma

Mort d'Omar Sharif : retour en images sur un acteur iconique

Publié le

par Louis Lepron

Omar Sharif est mort. Retour sur une icône du septième art, de ses débuts à ses dernières apparitions en France, en passant par une période fourmillante de films en tous genres.

C'est une figure du cinéma égyptien qui s'en est allée. Ce vendredi 10 juillet, à l'âge de 83 ans, l'acteur Omar Sharif est décédé. En mai dernier, déjà, Tarek El-Sharif avait annoncé, dans une interview pour le quotidien espagnol El Mundo, que son père était atteint de la maladie d'Alzheimer.

Omar Sharif, c'est de nombreuses virgules : une naissance à Alexandrie en 1932, une carrière au cinéma qui débute en 1954, des rôles iconiques qui le font connaître aux yeux du monde entier dans Lawrence d'Arabie (1962) et Le Docteur Jivago (1965), des collaborations dans des films français ou américains aux côtés de Catherine Deneuve, Peter O'Toole, Jean-Paul Belmondo, Anthony Quinn ainsi qu'un Golden Globe pour meilleur second rôle en 1963, une nomination à l'Oscar du Meilleur second rôle en 1963 et le César du Meilleur acteur pour son rôle de l'épicier philosophe dans Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran.

Retour en images sur un acteur qui aura marqué le septième art.

1962 - Omar Sharif a 30 ans dans <em>Lawrence d'Arabie</em>, ici aux côtés de Peter O'Toole : le film le fera connaître d'Hollywood. Il lui vaudra un contrat de sept ans avec les studios de Columbia Pictures

1965 - Omar Sharif dans <em>Le Docteur Jivago</em>, dans lequel il joue le poète russe Youri Jivago, toujours sous la direction de David Lean (réalisateur de<em> Lawrence d'Arabie</em>)

1968 - Dans <em>Funny Girl</em>, Omar Sharif est acclamé par la critique. Il joue aux côtés de Barbara Streisand (qui incarne Fanny Brice) Nicky Arnstein

1969 - Avant Steven Soderbergh et l'acteur Benicio Del Toro, il y avait le réalisateur Richard Fleischer et Omar Sharif. En 1969, l'acteur incarne Che Guevara de son arrivée à Cuba en 1956 à sa mort en Bolivie en 1967. Même si le film ne plaît pas aux critiques, il donne une certaine idée de la palette de rôles qu'il s'est vu offrir au cours de sa carrière

1974 - Omar Sharif joue pour Blake Edwards dans<em> The Tamarind Seed</em>, adaptation d'un roman du même nom. Aux côtés de Julie Andrews, l'acteur égyptien incarne un militaire soviétique en pleine guerre froide. À la musique, le géant John Barry.

En 1984, Omar Sharif joue dans la comédie <em>Top Secret</em> de Ian McNeice

1999 - Omar Sharif est embarqué dans un projet peu commun, incarnant un certain Melchisidek. Il s'agit du<em> 13ème guerrier</em>, film du sulfureux John McTiernan (<em>Die Hard</em>, pour ne citer que lui) aux côtés de Antonio Banderas, le rôle principal

2003 : retour en fanfare. Il incarne un épicier philosophe dans<em> Monsieur Ibrahim et les Fleurs du Coran</em>

2012 - une image tirée de <em>Rock the Casbah</em>, le dernier film dans lequel a joué Omar Sharif, sous la direction de Laïla Marrakchi

À voir aussi sur konbini :