AccueilCinéma

Okja, le nouveau film du réalisateur de Snowpiercer, entre enfin en production

Publié le

par Charles Carrot

Trois ans après Snowpiercer, adapté d'une BD française, Bong Joon-ho revient avec un long-métrage fantastique au casting très conséquent.

L'actrice Tilda Swinton dans Snowpiercer, sorti en 2013. (Snowpiercer Ltd.co)

En 2013, Bong Joon-ho nous avait glacé le sang avec Snowpiercer, dystopie violente qui se déroulait dans un train lancé à toute allure, sur fond de lutte des classes. Le réalisateur sud-coréen devrait à nouveau nous en mettre plein les yeux avec le long-métrage fantastique Okja, dont le tournage a débuté samedi 23 avril et doit avoir lieu entre la Corée du Sud, le Canada et les États-Unis.

Développé par Plan B - la boîte de production de Brad Pitt - et distribué par Netflix, Okja raconte l'histoire d'une jeune Sud-coréenne (Seohyun Ahn) qui se lie d'amitié avec une bête génétiquement modifiée, laquelle donne son nom au film. Lorsque la créature commence à devenir énorme et dangeureuse, la firme à l'origine de sa conception décide de lancer une expédition pour l'abattre... ce qui n'est pas du tout au goût de la jeune fille.

Tilda Swinton, Jake Gyllenhaal et Paul Dano dans les rôles principaux

Le film bénéficie de têtes d'affiche prestigieuses : Tilda Swinton, qui jouait dans Snowpiercer, y interprète la dirigeante de la firme précédemment citée ET sa jumelle, Jake Gyllenhaal un zoologiste allumé et Paul Dano un activiste défenseur de la cause animale. Steven Yeun (le good guy Glenn dans la série The Walking Dead) vient également de rejoindre l'équipe, comme le remarque le Hollywood Reporter.

Si Snowpiercer était le premier long-métrage en anglais de Bong-Joon Ho, connu auparavant pour ses glaçants Memories of Murder (2003), The Host (2006) et Mother (2009) en coréen, ce nouveau projet comportera cette fois des dialogues dans les deux langues. Petite originalité de plus en plus courante par les temps qui courent, Okja sera disponible directement sur Netflix en 2017 aux États-Unis. Il sortira également dans un nombre limité de salles américaines. Rien n'est encore avancé sur sa sortie française.

À voir aussi sur konbini :