AccueilCinéma

Vidéo : la nouvelle technique de Pixar pour animer la chair de manière hyper-réaliste

Publié le

par Pierre Schneidermann

Crédit : Pixar Online Library

Attention, des mathématiques de haute volée se sont glissées dans cet article.

Que se passe-t-il si vous tapez "hyperélasticité néo-hookéenne" dans un moteur de recherche ? Vous tomberez sur des publications scientifiques très pointues traitant de déformation des matériaux, d’instabilité des structures, d’influences, de pressions et de simulations à renfort de formules mathématiques qui feraient pâlir un polytechnicien.

C’est pourtant avec cet attirail néo-hookéen que des ingénieurs des studios Pixar essaient de rendre le plus réaliste possible la peau humaine lorsqu’elle subit une déformation. Le compte-rendu de leurs travaux, publié en décembre 2017 et relayé tout récemment par le site Motherboard, tente de nous faire comprendre avec quelques images (et des tonnes de formules) la supériorité de leur approche par rapport à la méthode corotationnelle.

Alors, laquelle paraît la plus probante ? La première, bien sûr. (© Pixar Online Library)

Le papier ne dit pas si et quand leur approche pourrait être expérimentée dans un nouveau projet Pixar. Qu’importe. À l’avenir, après avoir maté un film d’animation avec des tortillements de chair hyper-réaliste, vous pourrez briller de mille feux en évoquant la possibilité de l’utilisation savante et appliquée du modèle hyper-élastique néo-hookéen.

À voir aussi sur konbini :