AccueilCinéma

Non, Leonardo DiCaprio ne jouera pas le poète persan Rumi

Publié le

par Aurélien Huet

Les créateurs du biopic sur le poète persan Rumi auraient voulu que Leonardo DiCaprio incarne le personnage. De toute façon, il n’aurait pas accepté le projet s’il avait été contacté.

Soyez rassurés, malgré les rumeurs, Leonardo DiCaprio ne jouera pas Djalāl ad-Dīn Muḥammad Rūmī dans le biopic en préparation sur le poète persan du XIIIe siècle.

(via Giphy)

Il y a trois semaines, le scénariste de Gladiator, David Franzoni, et le producteur Stephen Joel ont annoncé qu’ils travaillaient sur un biopic qui retracera la vie du poète et qu’ils voulaient que DiCaprio incarne le personnage.

Ce n'est pas tellement surprenant que l’acteur récompensé aux Oscars soit sollicité. Mais Internet a du mal à digérer ce choix de casting et a, une fois de plus, accusé Hollywood de faire du "whitewashing", c'est-à-dire de prendre des acteurs blancs pour jouer des personnages d’une origine ethnique différente.

Ce biopic devrait donner un aperçu de la vie de cette figure historique et lui rendre hommage. Mais cela n'aurait pas vraiment été le cas si DiCaprio avait joué Rumi. 

"Quand les gens penseront à Rumi, ils imagineront qu’il avait la peau pâle"

Agacés par la décision des deux créateurs, des internautes ont exprimé leur frustration sur Twitter en utilisant le hashtag #RumiWasntWhite et ont lancé une pétition du même nom qui a récolté plus de 13 000 signatures. Le ton du manifeste de la pétition reflète la colère des signataires :

"Quand les gens penseront à Rumi, ils imagineront qu’il avait la peau pâle, qu’il avait les cheveux blonds, et les yeux bleus. Signez cette pétition pour arrêter de blanchir l’histoire !"

Ce n'aurait pas été la première fois que Hollywood "blanchit" un personnage. Le problème dure depuis longtemps et est sujet à controverse, car les minorités ethniques voient souvent des acteurs blancs se mettre dans la peau de figures iconiques de leur culture.

Récemment, Scarlett Johansson a décroché le rôle d’une japonaise dans l’adaptation du manga Ghost in the Shell, Tilda Swinton a joué le rôle d’un moine himalayen dans Docteur Strange, Christian Bale était Moïse dans Exodus : Kings and Gods, et Emma Stone a joué le rôle d'une femme sino-hawaïenne dans Aloha.

Le magazine Hollywood Reporter a depuis révélé que le choix de Leonardo DiCaprio était uniquement le rêve des réalisateurs de Rumi, et que la production n’avait pas cherché à contacter l’acteur. Mais dans tous les cas, la star de The Revenant aurait décliné. "On ne lui a pas demandé mais, quoi qu’il en soit, il ne participera pas au projet", ont fait savoir des sources proches de l'acteur

C’est un soulagement de savoir que nous avons échappé à une énième erreur de casting. Quant à Leonardo DiCaprio, il n'a pas encore parlé de ses prochains projets.

Traduit de l’anglais par Hélaine Lefrançois

À voir aussi sur konbini :