Samuel L. Jackson et John Travolta dans Pulp Fiction, Palme d’or à Cannes en 1994

Non, cinq millions d'euros n'ont pas été "débloqués" pour sauver le Festival de Cannes

"Une fake news manifeste."

Des publications virales sur les réseaux sociaux affirment que "5 millions d'euros" ont été "débloqués pour sauver le Festival de Cannes", annulé cette année. Si la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur a voté un "plan exceptionnel" de 5 millions pour la culture, elle explique qu'"aucun moyen de ce plan ne sera affecté au festival".

"5 millions d'euros débloqués pour sauver le Festival de Cannes, pendant que les soignants crèvent la gueule ouverte !", indiquent ces messages, partagés plus de 20 000 fois sur Facebook depuis début mai. "J'ai mal à ma France", réagit un internaute, quand d'autres s'interrogent sur la véracité de l'information : "Avez-vous des preuves de ce que vous écrivez ?", commente l'un d'eux. "D'où vient cette source ? Rien trouvé......", abonde un autre.

Publicité

La région Paca a bien annoncé fin mars un "plan exceptionnel" de cinq millions d'euros pour la culture, qui vise – entre autres – à "renforcer le soutien aux structures permanentes et festivals". Pour autant, comme indiqué dans les détails du plan d'aide disponible en ligne, ces cinq millions d'euros d'aides seront répartis entre une pluralité d'acteurs culturels du territoire.

"À ce jour, le Festival de Cannes n'a fait état d'aucune demande. Aucun moyen tiré de ces cinq millions ne sera affecté au Festival de Cannes", a indiqué à l'AFP le cabinet du président de la région Paca Renaud Muselier, qui souligne que ces aides seront attribuées "en fonction de qui a besoin et qui n'a pas besoin".

Le cabinet précise que "la subvention régulière de 250 000 euros annuels sera maintenue malgré l'annulation du festival". "On l'a fait pour tous les festivals, pour éviter toute gabegie", explique-t-on de même source.

Publicité

Aucune aide publique exceptionnelle

Interrogé par l'AFP, le président du Festival de Cannes, Pierre Lescure, dénonce "une fake news manifeste". "Nous ne sommes demandeurs d'absolument aucune aide supplémentaire. Nous n'en avons pas besoin", explique-t-il.

"Nous ne sommes pas concernés par [ce] déblocage de cinq millions d'euros pour la culture", confirme par ailleurs M. Lescure, qui chiffre "le manque à gagner en chiffres d'affaires" lié à l'annulation de l'édition 2020 du Festival de Cannes à "environ 10 millions d'euros".

Il avait expliqué dans un récent entretien au Figaro que "la façon dont le festival a structuré ses finances et sa trésorerie en instaurant un fonds de dotation le met à l'abri". Ce fonds "est doté d'environ 20 millions d'euros", explique-t-il.

Publicité

Le festival ne recevra aucune aide publique exceptionnelle cette année, affirment par ailleurs son président, le Centre national du cinéma (CNC) et le ministère de la Culture.

Selon M. Lescure et Thierry Frémaux, délégué général du festival, la réflexion sur les formes alternatives que pourrait prendre le festival cette année se poursuit, autour notamment d'une sélection estampillée "Cannes 2020", sans jury ni palmarès, et une possible collaboration avec la Mostra de Venise.

Le budget du festival et du marché du film de Cannes "s'élève à 32 millions" d'euros, a indiqué M. Lescure en mars, une somme provenant de fonds publics et privés. "Le festival dans son fonctionnement, c'est à peu près 10 millions d'euros", a-t-il détaillé à l'AFP.

Publicité

Konbini avec AFP

Par Louis Lepron, publié le 14/05/2020