AccueilCinéma

Nomadland vient de battre un nouveau record de prix

Publié le

par Lucille Bion

Le film de Chloé Zhao écrase tout sur son passage.

Depuis six mois, l’industrie du cinéma ne jure que par un seul film : Nomadland. Ce road trip mélancolique signé Chloé Zhao est dans toutes les bouches, traverse les festivals les plus prestigieux et s’impose comme un sérieux concurrent aux prochains Oscars. 

Si Nomadland pouvait se targuer d’avoir décroché des prix à la fois au Festival international du film de Toronto et à la Mostra de Venise, le film consolide son statut de favori avec un nouveau record : avec 34 trophées pour la réalisation, 13 pour le scénario et 9 pour le montage, la réalisatrice sino-américaine a remporté le plus de prix à travers les différents festivals où elle est venue présenter son film. 

Selon Variety, la cinéaste vient de dépasser Alexander Payne, cinéaste le plus récompensé en une seule saison avec Sideways en 2004, qui comptabilisait 42 victoires à l’époque. Parmi cette flopée de prix, le média américain précise qu’ils n’ont pas tenu compte des 23 prix de Meilleur film, qu’elle a également reçus grâce à son statut de productrice, ce qui ajoute un peu plus de poids à ce record inédit.

Ces innombrables récompenses projettent donc Chloé Zhao et Frances McDormand, qui tient le rôle-titre, dans un véritable conte de fées à l’approche de la cérémonie des Oscars. Ces prix sonnent souvent comme de sérieux indicateurs pour la grande compétition. En effet, les huit derniers lauréats de Toronto ont tous été nommés aux Oscars dans la catégorie Meilleur film, comme Jojo Rabbit ou Green Book. Il serait étonnant que Nomadland ne connaisse pas le même sort. 

Dans ce road trip poétique aux cieux démentiels, Frances McDormand joue une sexagénaire qui a tout perdu suite à la crise économique qui a fait fermer son usine. Cet événement tragique l’embarque dans un long voyage à travers l’Ouest américain où elle trouve, pendant la période des fêtes, un emploi dans une usine d’Amazon.

Habituellement, Chloé Zhao ne fait appel qu’à des acteurs et actrices non professionnels. Le choix de Frances McDormand pour jouer Fern est donc étonnant. En réalité, cette collaboration est née d’une conférence de Frances McDormand, qui souhaitait adapter Nomadland: Surviving America in the Twenty-First Century, un livre de Jessica Bruder publié en 2017.

Persuadée que Chloé Zhao serait capable de se livrer à l’exercice après avoir réalisé The Rider, la comédienne est venue proposer le projet à la cinéaste, qui a immédiatement accepté de se pencher sur ces "van dwellers" ("habitants des caravanes"), ces Américains nomades qui vivent dans leur véhicule aménagé et enchaînent les petits boulots. 

Connue pour ses discours passionnants sur l’Amérique contemporaine et la place des femmes dans le cinéma, Chloé Zhao a été classée parmi les dix réalisatrices à suivre de près par Variety en 2018. Si l’on doutait encore de la légitimité de la réalisatrice multi-récompensée, ce chemin vers la victoire apporte une réponse claire. 

Initialement attendu pour le 30 décembre 2020, le film n’a pas encore annoncé sa nouvelle date de sortie en France.

À voir aussi sur konbini :