AccueilCinéma

Tout ce qu'il faut savoir sur Nomadland, le film dont tout le monde parle

Publié le

par Lucille Bion

Le film est en train de devenir un sérieux concurrent aux prochains Oscars, avec Frances McDormand en premier rôle.

Si Nomadland s’impose actuellement dans les plus grands festivals d’Europe et des États-Unis, il séduit les critiques, notamment grâce à la prestation de Frances McDormand. Attendu dans les salles françaises le 30 décembre prochain, le nouveau film de Chloé Zhao vient de rafler deux prix majeurs à la Mostra et au Festival de Toronto, ce qui fait de ce road-trip mélancolique l’un des plus grands concurrents aux Oscars 2021. Voici ce qu’il faut savoir sur ce film prometteur.

Chloé Zhao derrière la caméra

Chloé Zhao, réalisatrice chinoise révélée et célébrée à Cannes pour Les Chansons que mes frères m’ont apprises puis The Rider, a récemment été choisie pour réaliser The Eternals, issu de la phase 4 de l’univers cinématographique. Connue pour ses discours passionnants sur l’Amérique contemporaine et la place des femmes dans le cinéma, Chloé Zhao a été classée parmi les dix réalisatrices à suivre de près par Variety en 2018.

Si elle a quitté la Chine pour New York, où elle a pu faire des films et devenir l’une des cinéastes indépendantes les plus cotées, Chloé Zhao semble poursuivre un parcours sans faute avec son nouveau film Nomadland, qui s’intéresse aux "van dwellers" ("habitants des caravanes"), ces Américains nomades qui vivent dans leur véhicule aménagé et enchaînent les petits boulots. Ils se retrouvent en communauté, au hasard de leur route, ou sur les réseaux sociaux sous le hashtag #vanlife précise l’AFP.

Nomadland, tourné dans sept États pendant quatre mois au total, dresse plus particulièrement un portrait intime d’une voyageuse dans l’Amérique contemporaine. Ce film pourrait ainsi clore une sorte de trilogie sur l’Ouest de l’Amérique moderne, après le quotidien de manière quasi documentaire des Indiens (Les Chansons que mes frères m’ont apprises), puis celui d’un cowboy vedette en perte de vitesse (The Rider), symbole de l’Amérique.

Frances McDormand en premier rôle

Dans ce road-trip poétique aux cieux démentiels, Frances McDormand joue une sexagénaire qui a tout perdu suite à la crise économique qui a fait fermer son usine. Cet événement tragique l’embarque dans un long voyage à travers l’Ouest américain où elle trouve, pendant la période des fêtes, un emploi dans un usine d’Amazon.

Habituellement, Chloé Zhao ne fait appel qu’à des acteurs et actrices non professionnels. Le choix de Frances McDormand pour jouer Fern est donc étonnant. En réalité, cette collaboration est née d’une conférence de Frances McDormand, qui souhaitait adapter Nomadland: Surviving America in the Twenty-First Century, un livre de Jessica Bruder publié en 2017. Persuadée que Chloé Zhao serait capable de se livrer à l’exercice après avoir réalisé The Rider, la comédienne est venue proposer le projet à la cinéaste qui a immédiatement accepté.

Connue pour ses rôles dans 3 Billboard : Les Panneaux de la vengeance et dans la plupart des films des frères Coen et de Wes Anderson, Frances McDormand est également productrice du film.

De belles récompenses

Nomadland peut se targuer d’une prouesse : avoir décroché des prix à la fois au festival de Toronto et au festival de Venise. Couronné le week-end dernier par le Lion d’or à la Mostra de Venise, le film vient consolider son statut de favori en remportant ce dimanche 20 septembre le prix du Festival international du film de Toronto (TIFF).

Le festival canadien, qui ne décerne qu’un prix du public, s’est avéré être, au fil des ans, un tremplin pour les Oscars. Les huit derniers lauréats de Toronto ont tous été nommés aux Oscars dans la catégorie du meilleur film comme Jojo Rabbit ou Green Book.

Présenté en drive-in à Toronto et en Californie, le film sera présenté au New York Film Festival, au London Film Festival ainsi qu’au Zurich Film Festival avant de sortir en France le 30 décembre 2020. Il faudra attendre le 25 avril prochain, pour savoir comment les Oscars accueilleront Nomadland, puisque la cérémonie est repoussée de deux mois à cause de la pandémie de coronavirus.

À voir aussi sur konbini :