AccueilCinéma

Vidéo : l’univers hyperstylisé de Nicolas Winding Refn, décrypté plan par plan

Publié le

par Lucille Bion

( © Youtube )

Avis aux réalisateurs en herbe : on a trouvé la chaîne YouTube qui vous permettra de copier les plus grands réalisateurs ! Démonstration avec une vidéo sur Nicolas Winding Refn, et ses prises de vues singulières.

Nicolas Winding Refn, aka NWR, le maître de l’esthétique appartient à cette catégorie de réalisateurs qui ont le pouvoir de nous scotcher, rien qu’avec la mise en scène. Les directeurs de photographie avec qui il a collaboré, Morten Søborg (Pusher), Natasha Braier (The Neon Demon), Newton Thomas Sigel (Drive) et Larry Smith (Only God Forgives et Bronson) ont évidemment participé à la construction de la mise en scène contemplative et énergique.

Un youtubeur s’est d’ailleurs amusé à catégoriser les plans utilisés dans l’œuvre de Nicolas Winding Refn. Scène de batailles insolites, couleurs brûlantes d’ambiance, le visage glaçant et défiguré de Ryan Gosling… son classement, purement technique et factuel ne s’intéresse pas aux éléments narratifs. Il ne capture que des séquences uniques, sans les contextualiser. Mais loin d’être pauvre, cette vidéo prouve tout de même la singularité du cinéaste daltonien, au regard ironiquement aiguisé.

De la symétrie aux angles extrêmes, la signature du cinéaste est analysée dans une sorte de tuto répertoriant les techniques de prises de vues, le cadre et la hauteur de la caméra. De quoi choper deux ou trois astuces qui vous permettront de vous démarquer des films banals, sans prises de risques visuelles. La chaîne YouTube StudioBinder explore justement le travail de plusieurs cinéastes acclamés, comme Terrence Malick ou Paul Thomas Anderson. Le travail des maîtres est un bon modèle pour progresser.

À voir aussi sur konbini :