AccueilCinéma

Voici les neuf courts-métrages qui seront en compétition au festival de Cannes

Publié le

par Lucille Bion

Et seule la France présente une animation.

En attendant le programme complet du festival de Cannes, que l'on découvrira ce jeudi 13 avril, la sélection des courts-métrages en lice pour la Palme d'or vient d'être révélée.

4 843 cinéastes du monde entier ont envoyé aux membres du jury leurs travaux, soit 165 de moins qu'en 2016 précise le festival. Sur les neuf films retenus, huit fictions et un film d'animation, Pépé le morse de la jeune et poétique Lucrèce Andreae, formée aux Gobelins. Il représentera la France :

La liste est composée de talents iraniens, polonais, chinois ou encore suédois. La plupart sont des cinéastes inconnus du grand public. En revanche, le dubaïote Mahdi Fleifel a déjà fait ses preuves, notamment au festival de Berlin lorsqu'il présentait son documentaire, A World Not Ours, également projeté au Festival international des droits de l'Homme à Paris en 2016. De même, le Colombien Andrés Ramírez Pulido est également passé par Berlin, où il fut distingué pour son court-métrage El Edén. 

La Palme d'or pour laquelle les neufs cinéastes concourent du 17 au 28 mai, sera remise par le président, le Roumain Cristian Mungiu, connu pour Baccalauréat et 4 mois, 3 semaines, 2 jours, qui a reçu le prestigieux prix en 2007.

Le président aura par ailleurs l'honneur de remettre trois prix aux seize courts-métrages retenus pour la sélection Cinéfondation, qui fête cette année ses vingt ans, et mettent à l'honneur quatorze pays. Ce prix récompense des courts-métrages provenant d'écoles de cinéma.

Voici la liste des neuf courts-métrages en compétition : 

  • Katto de Teppo Airaksinen, 15’ (Finlande)
  • Pépé le morse de Lucrèce Andreae, 14’ (France)
  • A Drowning Man de Mahdi Fleifel, 15’ (Royaume-Uni, Danemark, Grèce)
  • Lunch Time d'Alireza Ghasemi, 15’ (Iran)
  • Across My Land de Fiona Godivier,15’ (États-Unis)
  • Koniec Widzenia de Grzegorz Mołda15’ (Pologne)
  • Xiao Cheng Er Yue de Qiu Yang, 15’ (Chine)
  • Damiana d'Andrés Ramirez Pulido, 15’ (Colombie)
  • Push It de Julia Thelin, 8’ (Suède)

À voir aussi sur konbini :