AccueilCinéma

Netflix voit grand et acquiert la compagnie qui gère les droits de Roald Dahl

Publié le

par Manon Marcillat

De Charlie et la chocolaterie à Mathilda, les possibilités sont multiples.

Netflix a annoncé mercredi l’acquisition de la compagnie gérant les droits du géant de la littérature jeunesse Roald Dahl, auteur notamment du roman Charlie et la chocolaterie. Ce rachat, dont le montant n’a pas été dévoilé, s’appuie sur un partenariat initié il y a trois ans entre la plateforme américaine de streaming et les héritiers de l’écrivain britannique, qui a vendu plus de 300 millions de livres dans le monde, traduits dans 63 langues.

En novembre 2018, Netflix avait annoncé qu’il allait adapter en séries animées les grands succès de Roald Dahl, dans le cadre de cette coopération. La plateforme américaine avait ainsi acquis les droits de dix-sept romans de l’auteur britannique, comme Charlie et la chocolaterie, Charlie et le Grand Ascenseur de verre, Matilda, Le Bon Gros Géant, La Potion magique de Georges Bouillon, mais aussi La Merveilleuse Histoire de Henry Sugar ou encore Les Minuscules. 

"Nous avons pour ambition de réinventer les aventures de nombreux personnages emblématiques de Dahl de manière innovante et contemporaine, et avec une animation de la plus grande qualité", avait déclaré Melissa Cobb, vice-présidente des contenus enfants de Netflix.

Récemment, le géant a annoncé avoir bouclé le casting de son adaptation de Matilda en film musical tandis que Taika Waititi, réalisateur néo-zélandais oscarisé pour Jojo Rabbit travaille de son côté sur une première série inspirée du monde de Charlie et la chocolaterie pour Netflix.

Publié en 1964, le troisième ouvrage de l’auteur est toujours aussi populaire et a déjà été adapté deux fois au cinéma. La Warner prépare actuellement un prequel du livre consacré à la jeunesse du grand manitou du chocolat Willi Wonka qui sera incarné par Timothée Chalamet. Récemment, c’est Robert Zemeckis qui s’est adapté à un autre monument de la bibliographie de l’auteur, Sacrées Sorcières, avec Anne Hathaway dans le rôle principal.

Avec le rachat de la Roald Dahl Story Company (RDSC), dirigée par le petit-fils de l’auteur, Luke Kelly, Netflix annonce qu’il va aller plus loin avec des projets d’édition, de jeux, de théâtre et produits dérivés. Autre illustration de la popularité toujours intacte du romancier quelque trente ans après sa mort : les éditions françaises Gallimard publient jeudi un recueil de plus de 1 500 pages de nouvelles, romans et récits du prolifique écrivain britannique, dans la collection Quarto. Intitulé Contes de l’inattendu, il contient des "textes moins connus", mais grâce auxquels "on ne cesse de frémir et de rire", selon la présentation de l’éditeur.

Né au Pays de Galles de parents norvégiens, Roald Dahl (1916-1990) a acquis une renommée mondiale avec ses romans pour la jeunesse, une vingtaine de contes baroques où les adultes ont souvent le mauvais rôle, et ses souvenirs d’enfance.

Konbini avec AFP

À voir aussi sur konbini :