AccueilCinéma

Remonté contre la Warner, Christopher Nolan est désormais convoité par Netflix

Publié le

par Manon Marcillat

(© Warner Bros.)

Le géant du streaming est prêt à tout pour attirer le lucratif réalisateur dans ses filets.

Aux dernières nouvelles, Christopher Nolan était très en colère contre la Warner. Face à l’ampleur de la pandémie, les gigantesques studios ont décidé, à la fin de l’année 2020, de diffuser leurs futures productions sur leur plateforme de vidéo à la demande HBO Max, parallèlement à leur sortie en salles de cinéma. Le réalisateur de Tenet et collaborateur historique de la Warner n’avait alors pas mâché ses mots en commentant cette décision :

"C’est un véritable bordel. Un vrai appât du gain et un gros changement. Ce n’est pas comme ça qu’on traite les cinéastes, les stars et les gens qui ont donné beaucoup d’eux-mêmes pour ces projets. Ils méritaient d’être consultés et qu’on leur dise ce qui allait arriver à leur travail".

Pour la première fois depuis la sortie d’Insomnia en 2002, Christopher Nolan va-t-il travailler sans la Warner ? Si aucune décision n’a encore été communiquée, un autre mastodonte du divertissement veille au grain, visiblement prêt à se plier en quatre pour attirer le lucratif réalisateur de blockbusters dans ses filets.

"Il s’agit maintenant de savoir si nous pourrions être une maison pour le potentiel futur film de Christopher Nolan et ce que nous pouvons faire pour que cela arrive. C’est un réalisateur incroyable. Je vais donc faire tout ce qui est en mon pouvoir. J’ai compris que, dans cette industrie, il ne faut pas avoir d’ego. J’ai pris des coups mais je me suis toujours relevé", a déclaré Scott Stuber, le PDG de Netflix à Variety.

Et rien ne semble impossible pour le géant du streaming qui a récemment signé un accord avec Steven Spielberg, pourtant longtemps critique du streaming, qui s’est engagé à produire un long-métrage par an pour la plateforme via sa société de production Amblin Partners.

Mais pour convaincre Nolan, fervent défenseur de la salle de cinéma, de réaliser son prochain long-métrage pour son service de streaming, Netflix devra certainement lui garantir des sorties cinéma avant même d’entamer les discussions. Or, si Netflix a déjà événementialisé ses sorties, en projetant certaines de ses productions originales comme Marriage Story de Noah Baumbach ou The Irishman de Martin Scorsese dans des salles américaines, la réglementation de certains pays, comme la France, attachée à la chronologie des médias, ne le permettra pas. Un détail qui risque donc de déplaire à Christopher Nolan.

Pour le moment, le réalisateur n’a pas commenté les déclarations de Scott Stuber.

À voir aussi sur konbini :