AccueilCinéma

Netflix accusé d'avoir "sexualisé des enfants" lors de la promo d'un film français

Publié le

par Konbini

En cause ? Une affiche où les personnages du film Mignonnes apparaissent sexualisées.

Nouveau tollé pour Netflix. Comme le rapporte The Independent, la plateforme de streaming a été accusée sur les réseaux sociaux d’avoir "sexualisé des enfants" pour la promotion du film français Mignonnes, réalisé par Maïmouna Doucouré, en salles depuis ce mercredi 19 août en France.

Une polémique qui naît de la différence entre l'affiche française et l'affiche américaine du long-métrage. Si la version française se contente d’un cliché des jeunes filles courant dans la rue et jetant des vêtements, son homologue américaine est une photographie des mêmes jeunes filles, mais dans des positions suggestives et avec des tenues courtes et moulantes.

Une communication pointée du doigt sur Twitter. "C’est intéressant de comparer la version française de l’affiche de Mignonnes à la version américaine… La version française expose des enfants s’amusant alors que la version américaine est juste dégoûtante. J’ai l’impression que l’équipe marketing de Netflix a beaucoup de choses à dire là-dessus", s’est rapidement insurgé un internaute.

Un autre affirme, toujours selon The Independent : "Je viens de trouver une bande-annonce pour le film Mignonnes sur Netflix et la sexualisation flagrante des jeunes filles est dégoûtante. Personne ne veut voir ses enfants habillés et poser comme ça. POURQUOI PERSONNE NE PARLE DE CELA ?"

Le synopsis du film a également suscité des critiques. Avant la polémique, le résumé de Netflix était : "Amy, 11 ans, est fascinée par une équipe de danse twerk. Dans l’espoir de les rejoindre, elle commence à explorer sa féminité, défiant les traditions de sa famille." Celui-ci a d’ores et déjà été modifié ainsi : "Amy, 11 ans, commence à se rebeller contre les traditions de sa famille conservatrice lorsqu’elle devient fascinée par une équipe de danse à l’esprit libre."

Ce à quoi Netflix a répondu que "ce n’était pas une représentation exacte du film, donc l’image et la description ont été mises à jour". Une pétition demandant le retrait du film a carrément été lancée, et elle compte déjà plus de 36 000 signatures au moment où nous écrivons ces lignes. Pourtant, le long-métrage a bénéficié de critiques élogieuses de la part de la presse spécialisée, et a remporté cette année un prix au Festival du film de Sundance.

Maïmouna Doucouré, scénariste et réalisatrice de Mignonnes, déclarait il y a peu à propos du film : "Aujourd’hui, plus une femme est sexy et réduite à l’état d’objet, plus elle a de valeur aux yeux des réseaux sociaux. Et quand on a 11 ans, on ne comprend pas vraiment tous ces mécanismes, mais on a tendance à imiter, à faire la même chose que les autres pour obtenir un résultat similaire. Je pense qu’il est urgent d’en parler, qu’un débat ait lieu sur le sujet."

À voir aussi sur konbini :