AccueilCinéma

Neil Patrick Harris et Kristen Bell ont offert des centaines de places de ciné pour Love, Simon

Publié le

par Mehdi Omaïs

La comédie dramatique Love, Simon, centrée sur un ado gay, se mue en petit phénomène aux États-Unis. Déjà crédité de 23,5 millions de dollars de recettes, ce film est en effet devenu le chouchou des stars.

© 20th Century Fox France

Un incroyable et irrésistible buzz est en train de se mettre en place autour de Love, Simon de Greg Berlanti. Cette comédie dramatique, dont la sortie française est prévue pour le 27 juin, dresse le portrait d’un adolescent secrètement homo, incarné par Nick Robinson, dont on menace de révéler l’orientation sexuelle. Pour l’aider à faire face et le conduire à son premier amour, il pourra compter sur ses amis, parmi lesquels figure la comédienne Katherine Langford, alias Hannah Baker dans la série 13 reasons why.

Il y a quelques jours, c’est le cinéaste québécois Xavier Dolan, toujours enthousiaste à l’idée de partager ses coups de cœur sur les réseaux sociaux, qui a fait une déclaration d’amour à ce long-métrage, via Instagram :

"Si un film comme celui-ci existait à l’époque où j’avais 15 ans, peut-être que je n’aurais pas eu à mentir à mon père concernant ce poster d’Ashton Kutcher que j’ai prétendu donner à ma cousine Stefanie devant lui alors qu’il m’appartenait en réalité. Si j’avais pu le voir à cette époque, les choses auraient été différentes.

Et si je suis heureux de la manière dont les choses se sont déroulées, et malgré la solitude que tu ressens en tant qu’adolescent s’apprêtant à faire son coming out, je me suis senti soutenu. J’ai eu de la chance. Mais ce n’est pas le cas pour la plupart des enfants.

Love, Simon est un grand pas en avant pour eux, comme pour nous. Merci à tous les artistes et les personnes impliquées."

 

Le cinéaste n’est clairement pas le seul à louer les bienfaits de Love, Simon, qui, depuis sa sortie US le 16 mars dernier, a poussé beaucoup d’adolescents à faire leur coming out. Neil Patrick Harris, l’inénarrable Barney Stinson de How I met your mother, a lui aussi succombé au phénomène, après l’avoir découvert avec son mari, David Burtka. Il l’a tellement aimé qu’il a décidé d’acheter tous les tickets d’une séance ayant lieu dans sa ville de naissance, Albuquerque. "D’autres le font, à mon tour de m’y mettre. […] C’est gratuit et c’est une excellente chance de découvrir ce film magnifique. J’espère que vous en serez !", a-t-il lancé sur Instagram.

À Minneapolis, une autre star a surfé sur la vague, privatisant également un écran pour faire découvrir le destin de Simon au plus grand nombre. Il s’agit de l’actrice Kristen Bell, qui a écrit sur Instagram :

"Love, Simon est une claque. Il existe tellement d’histoires importantes qui ne sont jamais racontées. Je suis si reconnaissante de voir que celle-ci l’a été. Je n’ai absolument rien eu à voir avec l’élaboration de ce film. J’ai juste eu un énorme coup de cœur pour lui et je voudrais en partager l’amour."

D’autres célébrités, à l’instar de Matt Bomer, Tyler Oakley ou Greg Berlanti, le réalisateur de Love, Simon, ont également acheté des places au Texas, dans le Mississippi et au Kentucky. De quoi, on l’espère, aider davantage de jeunes homosexuels.

À voir aussi sur konbini :