AccueilCinéma

Un navet imaginé par un enfant de 4 ans va faire perdre 115 millions à la Paramount 

Publié le

par Lucille Bion

( capture d’écran Youtube )

Le prochain film de Chris Wedge, Monster Trucks, imaginé par le fils d’un directeur de la Paramount, sera un flop assumé : une perte de 115 millions de dollars est sérieusement envisagée. 

Le trailer de Monster Trucks a déjà fait plus d’un million de vues sur YouTube. Ce navet assumé par les studios Paramount est en réalité le fruit de l’imagination d’un enfant de quatre ans, le fils d’Adam Goodman.

Ce dernier, l’un des directeurs des studios, fait sûrement partie de ces parents qui portent une admiration démesurée à leur enfant. Bien qu'ils aient laissé le petit garçon proposer l'idée de base du synopsis, les studios ont joué la carte de la transparence et ont, sans complexe, annoncé une perte de 115 millions de dollars (soit plus de 100 millions d’euros).

À la base, un projet de franchise lucrative

Le véritable problème n’est finalement pas que les fantasmes d’un gamin prennent vie dans un film, mais plutôt que la perte de la production soit aussi importante. Mais qui sait ? Cette histoire de monstres pourra peut-être séduire plus qu’une poignée de jeunes, motivés par la 3D. Le scénario, assez basique, raconte l’histoire de Tripp (Lucas Till), un bricoleur à ses heures perdues qui découvre une espèce de pieuvre géante venue se nicher dans son camion, le "Monster Car". Finalement très sympathique, la bestiole va se lier d’amitié avec l'ado et chambouler sa vie.

Slate rapporte que le projet cinématographique était à la base, et au prix du paradoxe, au cœur d'une stratégie lucrative reflétant les codes de notre société de consommation. Monster Trucks était censé être un moyen de vendre des jouets aux petits garçons, qui devait être décliné en une série de films, ce qui rappelle le sort des robots géants de Transformers. 

Réalisé par Chris Wedge (qui a œuvré sur plusieurs opus de la série L’Âge de glace, ainsi que sur Rio), le film a vu sa sortie reportée trois fois de suite : prévu en 2015, il ne sortira finalement qu’en février en France (sous le titre Monster Cars).

À voir aussi sur konbini :