AccueilCinéma

Moldus, un parc Harry Potter va ouvrir ses portes à Tokyo

Publié le

par Lucille Bion

Si vous prévoyez un petit voyage au Japon, profitez-en pour vous promener dans l’univers des sorciers.

La magie s’exporte de l’autre côté de l’océan Pacifique. Tokyo s’apprête à accueillir une nouvelle attraction Harry Potter dans l’ancien parc de Toshimaen, qui a fermé ses portes en août dernier après 94 ans d’activité. Avec 30 000 mètres carrés de décors faisant écho à la franchise, il faudra au minimum une demi-journée aux Moldus pour explorer l’ensemble de l’espace d’exposition.

Attendu pour 2023, le Warner Bros. Studio Tour Tokyo – The Making of Harry Potter ressemblera plus à une promenade de santé divertissante qu’à un parc à thème. Dans une démarche contemplative, cette attraction vise à dévoiler les coulisses et les making-of des films Harry Potter et son spin-off, Les Animaux fantastiques. Autrement dit, le parc ressemblera beaucoup au Warner Bros. Studio Tour London, qui a ouvert en 2012 et accueille 6 000 visiteurs par jour.

Rien à voir donc, avec ce qui se trame en Californie et en Floride, où deux parcs Harry Potter sont implantés. The Wizarding World of Harry Potter invite le public à se plonger dans le chemin de Traverse, la zone Poudlard ou encore Pré-au-Lard et la gare de King’s Cross, où l’on peut prendre le Poudlard Express vers l’autre zone. L’occasion aussi de déambuler entre le Magicobus, le magasin de farces et attrapes Weasley’s Wizard Wheases et l’allée des Embrumes.

Le Japon, futur champion du divertissement ?

Au pays du Soleil-Levant, il existe déjà une zone Harry Potter depuis 2014 dans le parc Universal Studios Japan. Implanté sur d’anciens parkings d’Osaka, ce secteur a reconstitué Pré-au-lard ainsi que Poudlard, dans lequel se trouve une réplique de l’attraction "Harry Potter and the Forbidden Journey". Pour les amateurs d’adrénaline, le parc a instauré "Flight of the Hippogriff", ses fameuses montagnes russes. Le parc peut également se targuer d’avoir un lac de Poudlard et des chouettes vivantes, contrairement à d’Orlando.

L’arrivée de ce Warner Bros. Studio Tour Tokyo – The Making of Harry Potter apporte un nouveau souffle aux fans des sorciers de J.K. Rowling. Cette nouvelle attraction illustre aussi l’expansion du Japon dans le secteur du divertissement, puisqu’un parc Ghibli est également en construction. Magasins de souvenirs, recréation de décors, immeubles immenses : l’année dernière, le studio Ghibli a commencé à dévoiler les premières images de son parc d’attractions, censé ouvrir ses portes en 2022. On pourra y découvrir des répliques exactes du Château ambulant et du village de la Princesse Mononoké. Spacieux et verdoyant, ce parc est divisé en cinq quartiers reprenant les films phares du studio : "Witch Valley", "Princesse Mononoke’s Village", "Ghibli’s Giant Warehouse", "Dondoko Forest" et "Springtime of Life Hill".

Avec ce foisonnement de divertissements lié aux classiques contemporains du cinéma, le Japon pourrait attirer des millions de visiteurs et relancer le tourisme, après plus d’une année de pandémie qui a ralenti le secteur et anéanti le fun de nos vies.

À voir aussi sur konbini :